AGP Gabon/Journée nationale du Drapeau : les enfants de ‘’SOS Mwana » honorés par le ministère de la Justice ANP Elaboration du plan national de mise en œuvre des recommandations issues de l’EPU APS L’ARDN et son président honorés par l’association des journalistes noirs-américains AIP An 62: Un opérateur économique soulage des malades à Issia AIP Le tournoi Dominique Ouattara marqué par le “fair-play” à Touba AIP Le député-maire exhorte les jeunes d’Oumé à l’entrepreneuriat pour leur insertion socio-professionnelle AIP Des populations décrient la pollution de leur cadre de vie par les eaux usées d’une huilerie à Korhogo Inforpress Xadrez: Célia Rodriguez é candidata a Mestre Feminina da FIDE Inforpress PR pede “inquérito rigoroso” sobre as circunstâncias da morte do adolescente da Brava Inforpress Portugal: Associação dos Amigos de Santa Cruz aposta em acções sociais e trabalho com jovens – presidente

DÉMARRAGE DE LA 2ÈME ÉDITION DU GRAND CARNAVAL DE DAKAR


  26 Novembre      74        Société (39335),

   

Dakar, 26 nov (APS) – Les festivités de la deuxième édition du Grand Carnaval de Dakar ont démarré, ce vendredi, à la place de la Nation (ex place de l’Obélisque), a constaté l’APS.

L’évènement, dont l’ouverture officielle est prévue cet après-midi, sera marqué pendant trois jours par des animations culturelles (contes, danses, musiques, etc.) et un festival de grillades.

Le Grand Carnaval de Dakar est ’’une plateforme mise en place (…) dans le but de promouvoir la culture sénégalaise et créer un échange entre le Sénégal et les autres pays’’, a expliqué le responsable de la communication de l’évènement, Abdoulaye Dione.

Ce cadre, selon lui, est ouvert à ’’tous les artisans, acteurs culturels, l’éducation nationale et tout Sénégalais capable d’apporter quelque chose à la culture sénégalaise’’.

Selon lui, ’’on ne peut pas parler de culture sans parler d’artisanat’’, car ’’ce sont des choses qui vont ensemble’’.

Il signale qu’un grand espace a été aménagé pour pouvoir accueillir le maximum de personnes dont les quelque 500 exposants en provenance de toutes régions du Sénégal et de la Province du Québec, au Canada.

Une parade d’enfants arborant des masques et des costumes traditionnels est également prévue, en vue de mieux les ’’sensibiliser par rapport à la vie contemporaine (…)’’, a-t-il indiqué.

Le représentant d’Assane Mbow, président d’une association d’artisans du Sénégal, explique que ce carnaval permet artisans ’’d’exposer leurs produits et faire la promotion de l’artisanat’’. Il offre aussi l’occasion de ’’contribuer à la préservation de l’héritage culturel, mais aussi à la sauvegarde du patrimoine culturel matériel africain’’, a-t-il ajouté.

Il invite les ministres en charge de l’Artisanat et de la Culture à s’impliquer davantage dans la promotion du carnaval, désormais inscrit dans l’agenda des événements majeurs du Sénégal.

Placée sous le thème ‘’Contes et légendes du Sénégal et d’Ailleurs’’, l’édition 2021 vise la valorisation et la promotion de la culture comme outil de marketing territorial. Elle rassemblera des acteurs culturels en provenance des 14 régions du Sénégal.

Dans la même catégorie