ACI Congo/Transports: Le budget du fonds routier exercice 2024 arrêté à plus de 21 milliards de Fcfa ACI Sangha/Sécurité: Quatre délinquants présumés interpellés à Ouesso MAP Cameroun : sept personnes calcinées dans l’incendie d’un minibus MAP Marsa Maroc sélectionné pour gérer des Terminaux du Port de Cotonou MAP La Côte d’Ivoire n’a « aucun problème » avec ses pays voisins (parti au pouvoir) ACI Congo/Unicef: Francine Ntoumi nommée ambassadrice nationale AGP Guinée: Lancement d’une campagne de traitement gratuit des anomalies visuelles financée par le Royaume d’Arabie Saoudite AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso

Des acteurs de la société civile exhortés à poursuivre les plaidoyers en faveur des personnes victimes de tortures


  27 Juin      3        Société (45910),

 

Abidjan, 27 juin 2024 (AIP) – Les acteurs de la société civile et administrative ont été exhortés à continuer leurs plaidoyers en faveur des victimes de tortures lors d’un panel tenu, mardi 25 juin 2024 au Plateau-Abidjan.

« Ce n’est pas le moment pour vous, acteurs de la société civile, de vous décourager, mais de continuer le plaidoyer auprès de l’État afin que chaque victime obtienne réparation, » a conseillé la vice-présidente du Conseil des droits de l’homme, Marie-Paule Kodjo, lors de l’ouverture du panel.

Mme Kodjo a salué les efforts de l’État ivoirien qui, depuis la crise, a mis en place plusieurs initiatives pour prendre en charge les victimes de tortures, tout en reconnaissant que des défis subsistent.

Le président de l’Observatoire des lieux de détention, Paul Agaman, a souligné que les victimes de tortures et de mauvais traitements sont nombreuses à travers le monde, y compris en Côte d’Ivoire. Il a exhorté les autorités à veiller à ce qu’aucune victime ne soit lésée et les a encouragées à se rapprocher des structures pouvant les aider à obtenir justice et réparation.

Cette rencontre a été initiée par l’ONG Actions des chrétiens pour l’abolition des tortures en Côte d’Ivoire (ACAT-CI), en prélude à la commémoration de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, sur le thème : « La torture : Quelle réalité en Côte d’Ivoire ».

La Côte d’Ivoire a ratifié la Convention contre la torture en décembre 1995. L’ACAT-CI milite activement pour la lutte contre la torture et les mauvais traitements

Dans la même catégorie