AGP Gabon : Décès de l’ancien ministre Fabien Owono Essono AGP Gabon : Des Barrières électriques comme solution au conflit homme-éléphant dans l’Ogooué-Maritime AGP Gabon : La communauté Biafraise manifeste devant le siège de l’ONU à Libreville APS EN JUIN, LES PRIX DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION ONT CRÛ DE 1, 3 % (ANSD) Inforpress Governo anuncia “amplo programa” de economia social e solidária para pessoas com deficiência Inforpress Músicos santantonenses Ary Kueka e Titita apresentam “Sampadiu” e “Grito di bo Fi” na Praia Inforpress Warriors e os surprendentes Panthers são as finalistas da Praia Basketball League Inforpress Processo de privatização da Electra prevê modalidade de cisão com acções do capital social de duas empresas Inforpress Brava: Mais de 600 famílias já receberam a declaração para regularizar as contas de água e luz Inforpress Covid-19/Santo Antão: Associação dos municípios recebem donativo da ONG portuguesa

Des candidats au pèlerinage du Hadj formés sur les nouvelles dispositions à San Pedro


  24 Juin      45        Photos (4356), Religion (846), Société (34378),

   

Abidjan, 24 juin (AIP) –  Une équipe de supervision du Hadj 2018 a rencontré vendredi et samedi les fidèles musulmans de San Pedro dans trois centres, pour les informer sur les nouvelles  dispositions obligatoires prises cette année par l’Arabie Saoudite et les former aux rituels du pèlerinage à la Mecque.

L’équipe de supervision du Hadj conduite par l’imam Koné Mamadou a rencontré les futurs candidats dans les mosquées près du marché, au quartier Bardot 18 et à la Cité-Lac-Balmaire.

« Nous sommes en mission pour informer les pèlerins de San Pedro que les autorités d’Arabie Saoudite exigent désormais la prise obligatoire de leurs empreintes digitales avant d’accorder le visa saoudien en vue du pèlerinage », a annoncé le secrétaire général du Hadj, Dr Bakayoko Anliou, invitant les fidèles à rester à l’écoute du choix du lieu et de la date de la prise des empreintes digitales.

Par la suite, les candidats ont été formés sur la manière de porter la tenue exigée aux pèlerins, sur la pratique des rituels autour de la Kaaba et d’autres étapes du pèlerinage. « Cela vise à faciliter le pèlerinage aux fidèles », a expliqué Dr Bakayoko.

Sur instructions du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, à travers la direction générale des Cultes, le Commissariat au Hadj 2018 a mis des équipes de supervision en mission dans les différentes localités à l’intérieur du pays pour expliquer les différentes dispositions prises par les autorités saoudiennes.

Jmk/kp

Dans la même catégorie