AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Des conventions de partenariat signées entre l’AGEFOP et des structures pour l’exécution de projets d’étude et de formations


  22 Mai      8        Economie (21544), formation (465),

 

Abidjan, 22 mai 2024 (AIP)- La directrice générale de l’Agence nationale de la formation professionnelle (AGEFOP), Karitia Coulibaly De Medeiros, le Conseil régional du Poro et le Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP), ont signé des conventions de partenariat pour l’exécution de projets d’étude et de formations.

Cette cérémonie de signature de conventions de partenariat s’est tenue vendredi 17 mai 2024 dans l’enceinte du conseil régional de à Korhogo, sur l’initiative du ministre, président du conseil régional du Poro, Fidèle Sarassoro, en présence du ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, N’Guessan Koffi.

La directrice générale de l’AGEFOP, Karitia Coulibaly De Medeiros, s’est félicitée du choix porté sur sa structure comme cheville ouvrière de la mise en œuvre de ces projets, qui contribueront à terme, à l’amélioration des performances économiques de la région et à la création d’emplois durables.

Selon elle, ces conventions de partenariat s’inscrivent dans la droite ligne de la vision de la direction générale de repositionner l’AGEFOP comme l’acteur de référence dans le domaine de la formation professionnelle en Côte d’Ivoire.

Mme Coulibaly De Medeiros aspire inscrire sa structure « comme partenaire privilégié des collectivités territoriales dans la planification de leur développement stratégique, le développement des compétences de leurs populations pour une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi et une insertion durable ».

Elle a expliqué que, le conseil régional du Poro, dans le cadre de sa stratégie de développement, a élaboré avec le soutien et l’expertise de l’AGEFOP, trois projets structurants financés par le FDFP.

Il s’agit de l’étude d’identification des besoins en compétences des secteurs d’activités de la région du Poro, la formation-insertion de 50 guides touristiques bilingues et du renforcement des capacités de 100 dirigeants et agents de Très petites entreprises (TPE) en gestion d’entreprise et en comptabilité simplifiée. « Ces projets contribueront à positionner la Région du Poro en tant que pôle de développement économique, touristique et culturel », précise-t-elle.

L’étude d’identification des besoins de formation en compétences des secteurs d’activités de la Région du Poro, vise à l’élaboration d’un répertoire de besoins en compétences des secteurs d’activités de la région en vue de proposer des projets spécifiques de formation.

Elle est estimée à 20.350.000 FCFA et entièrement financée par le FDFP. Elle permettra d’établir une cartographie des entreprises de la région et de leurs besoins actuels et futurs, de réaliser un portrait de la main d’œuvre actuelle et future et de réaliser l’état des lieux du dispositif de la région. Cette étude va durer 30 jours et sera supervisée par des ingénieurs de formation de l’AGEFOP.

Le second projet d’un coût de 61.234.200 FCFA porte sur la formation de 50 jeunes au métier de guide touristique, renforcée par des formations en civisme, en entrepreneuriat. Ils effectueront ensuite une immersion linguistique de trois mois au Ghana pour parfaire leur niveau en anglais.

Le troisième, d’un coût de 11.701.800 FCFA concerne 50 TPE qui seront sélectionnées par types d’activités dans les quatre départements de la Région (Korhogo, Dikodougou, M’Bengué, Sinématiali). Cette formation en gestion d’entreprise et en comptabilité simplifiée sera dispensée à 100 personnes, soit deux par TPE.

Dans la même catégorie