MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Des coopératives du secteur café cacao se constituent en Réseau pour mieux lutter contre le travail des enfants


  2 Juillet      5        Agriculture (4216), Economie (21743),

 

Daloa, 02 juil 2024 (AIP) – Des coopératives du secteur café – cacao se sont constituées en Réseau, pour mieux lutter contre le travail des enfants, au terme d’une assemblée générale constitutive tenue samedi 30 juin 2024, à la direction régionale du Travail et de l’Emploi de Daloa.

Une trentaine de représentants de coopératives dont une de la région de l’Agnéby-Tiassa, réunies à l’initiative de quelques coopératives de la région du Haut Sassandra, ont œuvré à la création de cette nouvelle organisation dénommée Réseau des sociétés coopératives engagées dans la lutte contre le travail des enfants dans le secteur du cacao.

Présenté comme « un cadre de concertation et d’action collective » pour agir sur l’ensemble du territoire national, ce réseau bénéficiera du soutien de l’ONG internationale Save the Children, également engagée dans la lutte pour l’éradication du phénomène.

Le président, Bouabré Judicaël (coopérative UCAPSCI, Daloa), désigné au cours de l’assemblée générale constitutive, entend travailler en « étroite » collaboration avec le Système d’observation et de suivi du travail des enfants (SOSTECI), mis en place par le gouvernement ivoirien.

Pour le représentant de Save the Children, Eric Djè Blé, la création de ce réseau « symbolise » la volonté des communautés des zones de production de cacao de redoubler d’effort dans la lutte pour l’élimination du travail des enfants dans les plantations.

Alors que de nombreux enfants ivoiriens sont encore exposés à des formes de travail dangereux malgré les efforts du gouvernement, le réseau sera un levier « prometteur » pour atteindre l’objectif de son éradication, s’est-il convaincu.

Dans la même catégorie