ANP Niamey : Le Nouvel Ambassadeur du Sénégal présente la copie figurée de sa lettre de créance au Chef de la diplomatie nigérienne ANP Niger : La baisse des prix des hydrocarbures effective pour la période du 23 juillet au 31 août 2024 MAP SM le Roi félicite le président égyptien à l’occasion de la commémoration de la Révolution du 23 juillet MAP Ethiopie: au moins 146 morts dans un glissement de terrain dans le sud du pays AIB SND et diplomatie en couverture des journaux burkinabè AIB Yagha : 18 personnes dans le Conseil provincial des personnes âgées (CPPA) AIB Bazèga/ « Bedou magique »: Quatre présumés escrocs aux arrêts à Kayao pour un préjudice de 17 millions de FCFA AIB Nahouri : Les populations de Guelwongo réparent la route principale qui traverse le village AIB Nahouri/Commune de Ziou : Les populations de Toungou réalisent un ouvrage de franchissement de 75 mètres MAP Sous l’impulsion Royale, l’Afrique peut se prévaloir d’une « chaîne de savants et oulémas » fédératrice (ex-ministre-conseiller auprès de la Présidence sénégalaise)

Des diplomates africains à Dakhla pour prospecter les potentialités de la région


  16 Mars      57        Diplomatie (1887),

 

Dakhla, 16/03/2023 (MAP)- Une délégation de diplomates guinéens et gabonais, s’est rendue, jeudi à Dakhla, en vue de prospecter les potentialités dont regorge la région de Dakhla-Oued Eddahab et l’élan de développement qu’elle connaît à tous les niveaux.

Initiée par l’Académie marocaine des études diplomatiques (AMED), en partenariat avec l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), cette visite s’inscrit dans le cadre des initiatives visant à informer les représentants des délégations étrangères de la dynamique de développement dans les provinces du Sud en général et la région de Dakhla-Oued Eddahab en particulier.

Ce déplacement offre à cette délégation composée de 24 diplomates guinéens et gabonais l’occasion de constater de visu l’essor socio-économique dans la région et de s’informer des grandes lignes du modèle de développement dans les provinces du Sud du Royaume.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, le chef de la délégation guinéenne, Ibrahima Hassane Traore a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié entre la République de la Guinée et le Royaume du Maroc, à travers l’AMED.

Cette visite « constitue une occasion pour échanger avec nos homologues marocains sur les opportunités de coopération et l’échange d’expériences dans divers domaines dont l’action diplomatique », a-t-il fait savoir, notant qu’elle offre également l’opportunité de tirer profit de l’expérience marocaine réussie en matière de développement des provinces du Sud, en l’occurrence la région de Dakhla-Oued Eddahab.

De son côté, le chef de la délégation gabonaise, Aristide Olomo Ondo a relevé que cette visite a permis à la délégation de s’informer de près des opportunités d’investissement dans la région et des réalisations accomplies dans divers secteurs productifs.

Après avoir mis l’accent sur les relations multiséculaires entre le Maroc et le Gabon, M. Ondo a indiqué que cette visite est l’occasion aussi de renforcer les compétences dans le domaine de la diplomatie, étant donné que le Maroc a une expérience pionnière en la matière.

Pour sa part, le Directeur des affaires présidentielles et du Conseil au sein du Conseil régional, Hamdi Ahl Sayed a relevé que ce déplacement a permis à la délégation de diplomates guinéens et gabonais de prendre connaissance des projets en cours et futurs dans la région, ainsi que des compétences et attributions de cette instance élue.

« Les membres de la délégation ont fait part de leur volonté de faire un jumelage entre la région de Dakhla-Oued Eddahab et des régions de la Guinée et du Gabon », a-t-il fait observer.

Plus tôt dans la journée, les membres de la délégation ont eu une rencontre avec le secrétaire général de la wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Moulay Ismail Haikal, au cours de laquelle l’accent a été mis sur le processus de développement dans la perle du Sud marocain, en plus des opportunités d’investissement, les grands chantiers réalisés et les projets prometteurs en cours.

Les diplomates africains ont également suivi un exposé présenté par un responsable du Centre régional d’investissement (CRI) dans lequel il a détaillé, chiffres à l’appui, la remarquable dynamique de développement que connaît la région dans les différents domaines, les grands projets d’infrastructures pour connecter le territoire et libérer son potentiel, les opportunités d’investissement dans cette région et les avantages et facilités accordés aux investisseurs et opérateurs économiques, ainsi que le rôle et missions du CRI.

La délégation s’est par ailleurs rendue au centre de formation de la Fondation Phosboucrâa, Dakhla Learning Center, dédié au renforcement des compétences des jeunes de la région.

A noter que les diplomates guinéens et gabonais ont bénéficié d’une formation assurée par l’AMED, axée sur l’échange d’expériences dans le domaine de la diplomatie et des relations internationales.

Dans la même catégorie