ANP Le Président Bazoum réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre la corruption au Niger ANP Echanges à Niamey entre le premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou et le président de la commission de la CEDEAO ANP Fête de l’indépendance : Des honneurs rendus à plusieurs personnalités ANP Fête de l’arbre sous le thème de ‘’valorisons le moringa pour améliorer l’économie locale’’ ANP Education : Bazoum promet une grande politique de réformes de l’éducation AGP Guinée/Vente de poissons fumés : M’ma Hawa Camara la soixantaine, témoigne les difficultés dont elle fait face dans la pratique de ce métier AIB Interdiction du port du voile au travail en Europe: «une violation des droits des femmes musulmanes», OCI AIB Burkina/Réouverture des frontières : Le gouvernement attend un certain niveau d’immunisation de la population (ministre) ABP Spécial 1er août / « 61 ans d’indépendance doit être compris comme l’expression d’une gouvernance rigoureuse », dixit Charles Gagnon de la 17ème circonscription électorale AIB Zondoma : La publication de l’information budgétaire, bientôt une réalité dans les communes partenaires de l’AMR

DES ’’EMPLOIS DÉFINITIFS ET DURABLES’’ PROMIS AUX ASP


  3 Juin      18        Emploi (294),

   

Fatick, 2 juin (APS) – L’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP) est en train de passer du volontariat à une étape de création d’emplois définitifs et durables, a annoncé mercredi son Directeur général, Birame Faye.

’’L’Agence est en train de passer du volontariat à une étape de création d’emplois définitifs et durables au profit de ses dix mille jeunes engagés’’, a soutenu M. Faye.

Il s’entretenait avec des journalistes en marge de la cérémonie officielle d’ouverture d’un atelier de formation en management de la qualité destinés aux 45 chefs d’unité départementale de l’Agence.

’’Tous les travaux de création de ce Corps spécial sont réalisés (…)’’, a-t-il signalé. ’’Les deux décrets d’application sont aussi élaborés’’, a-t-il affirmé en présence du gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye.

Selon lui, ’’les conclusions des questions relatives aux décrets d’application sont à ce jour transmises aux autorités compétentes’’.

Il a expliqué que la mutation de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP) en Corps spécial est une façon pour le président de la République et la Nation de ’’reconnaître le sacrifice’’ de ces jeunes engagés.

Il s’est félicité de l’engagement civique et volontaire de ces dix mille jeunes depuis huit ans au service de la nation et de toute l’administration générale.

’’Ils ont fait leurs preuves dans toute l’administration en fonction de leur formation et du manquement de personnels des services d’accueil’’, a-t-il souligné.

Selon lui, le président de la République qui a reconnu leur utilité a demandé la pérennisation du modèle des ASP en créant un Corps spécial en rapport avec le ministère de l’Intérieur.

Le gouverneur Seynabou Guèye s’est félicité de l’apport au quotidien des Assistants à la sécurité de proximité dans les services de l’administration.

’’Ils sont utilisés utilement comme chauffeurs, comptables, assistants, archivistes, ou encore comme informaticiens dans différents services de l’administration publique’’, a-t-elle dit.

Ouvert mercredi, cet atelier de formation en management de qualité prend fin vendredi.

La formation a pour objectifs spécifiques d’améliorer la stratégie de sécurité de proximité dans les territoires, de satisfaire les besoins en ASP des services utilisateurs et des quartiers.

Elle vise aussi à accroître les capacités opérationnelles et d’autonomisation financière de l’Agence, lit-on dans un document remis à la presse.

Créée en 2013, l’Agence est au fil des années devenue ’’un modèle à travers la sous-région et dans le monde’’, selon Birame Faye.

Elle est un dispositif administratif à compétence spéciale dont les missions s’inscrivent dans le cadre de l’employabilité et de la sécurité de proximité.

Dans la même catégorie