AIP L’affection en ligne connaît un taux de plus de 87% dans le Moronou AIP COP 15: Un éducateur propose l’agriculture hors sol comme solution à la désertification AIP La digitalisation de l’affectation des élèves en seconde expliquée aux populations du Moronou ANP Niger : 8.158 candidats affrontent les épreuves pratiques de l’examen du certificat de qualification professionnelle, session 2022 ACP Le Président Félix Tshisekedi lance les travaux de désenclavement du quartier camp Luka à Ngaliem APS A KAFFRINE, L’ETAT APPUIE DES ÉLEVEURS DONT LES BÊTES ONT ÉTÉ INTOXIQUÉES APS LAURENCE GAVRON SUR UN PROJET DE FILM CONSACRÉ À ALIOUNE DIOP, FONDATEUR DE PRÉSENCE AFRICAINE AIP Côte d’Ivoire/Gaou productions promeut la cohésion sociale à San Pedro à travers un cross populaire GNA Akatsi South MCE assists schools with furniture GNA Local production is solution to Ghana’s inflationary pressures

Des entreprises de premier plan s’allient pour renforcer la sécurité routière au Maroc


  24 Décembre      16        Entreprises (384),

   

Casablanca, 24/12/2021 (MAPB) – Coordonné par la Fédération Routière Internationale (IRF), un groupe d’entreprises de premier plan actives au Maroc a conclu récemment un partenariat pour utiliser leurs connaissances et leurs expériences combinées pour réduire les décès et les blessures sur les routes au Maroc.

Cette initiative repose sur la conviction que les accidents de la route peuvent en grande partie être évitées et que la sécurité routière est une responsabilité partagée par tous, indique un communiqué conjoint de l’IRF et Autoroutes du Maroc (ADM).

Tous les membres fondateurs de la coalition marocaine, à savoir, ADM, TotalEnergies Marketing Maroc, Ama Détergent, Derichebourg/ARMA, Karama Bus, La Voie Expresse, Maro Trans, Sahara Logistic Nord (SLN), SOTRAGAZ sont convaincus que « chaque vie humaine compte et qu’une victime d’accident de la route est une victime de trop ». Ils se sont ainsi engagés à réduire le nombre et la gravité des accidents de la route.

C’est dans cet esprit que les membres ont adopté un ensemble de valeurs et de principes « La Charte de la Coalition » qui définissent un engagement collectif en faveur de la réduction des décès et des blessures sur les routes au Maroc. Le Plan Mondial pour la Décennie d’Action pour la sécurité routière reconnaît la contribution significative du secteur privé.

Susanna Zammataro, directrice générale de l’IRF, a souligné lors du lancement de la coalition organisée à Casablanca que « ce dernier peut contribuer à la réalisation des objectifs fixés pour la décennie. Nous sommes ravis de coordonner ce travail et d’impliquer de manière proactive le secteur privé dans des initiatives collaboratives et coordonnées ». « Cela nous aidera à intensifier nos efforts pour sauver des vies », a dit Mme Zammataro, citée dans le communiqué.

« Chez ADM la sécurité est érigé en priorité absolue. Elle définit notre stratégie et les programme de développement qui en découlent néanmoins nous travaillons parallèlement sur la sensibilisation des usagers de notre réseau pour les responsabiliser à leur tour d’où notre slogan « votre sécurité, notre responsabilité commune », a relevé, pour sa part, Anouar Benazzouz, directeur général d’ADM et vice-président de l’IRF, intervenant lors de la cérémonie de signature de la Charte de la Coalition.

L’initiative, coordonnée par l’IRF et soutenue par la Fondation TotalEnergies est ouverte à de nouveaux membres partageant les mêmes principes que ceux définis dans la charte de la coalition. Outre le Maroc, l’IRF a déjà lancé cette année une coalition du secteur privé en Tanzanie et au Pakistan et travaille actuellement pour étendre l’initiative à d’autres pays d’Afrique et au-delà.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que les accidents de la route font 1,35 million de morts et 50 millions de blessés dans le monde chaque année, souligne la même source qui note que la plupart des accidents de la route se produisent dans les pays en développement où le transport routier constitue l’une des principales causes de décès.

Reconnaissant cette crise mondiale, les Nations Unies ont déclaré les années 2021 à 2030 comme la nouvelle Décennie d’Action pour la sécurité routière, fixant l’objectif ambitieux de réduire d’au moins 50 % les décès et les blessures sur les routes. Les Nations Unies ont exhorté toutes les parties prenantes, y compris les chefs d’entreprise, à soutenir sa mise en œuvre.

Dans la même catégorie