APS LES « JALONS’’ D’UNE IMPRIMERIE NATIONALE DE TYPE NOUVEAU APS LOCALES 2022 : LA CAMPAGNE DÉMARRE LE 8 JANVIER (CNRA) APS LIVERPOOL PROFITE DE LA COMPLICITÉ RETROUVÉE ENTRE MANÉ ET SALAH (MÉDIAS APS THIÈS : LE HAUT CONSEIL DU DIALOGUE SOCIAL LANCE UNE CARAVANE DE FORMATION DES PARTENAIRES SOCIAUX APS EDOUARD MENDY NOMINÉ POUR LE TITRE DE PERSONNALITÉ SPORTIVE AFRICAINE DE L’ANNÉE, DE LA BBC AGP Guinée/football : Le comité de normalisation déjà installé (FIFA) AGP Mamou/commerce : Début des opérations d’enrôlement des opérateurs économiques AIP La Côte d’Ivoire veut se doter d’une agence spatiale ( ministre) AIP La 2ème édition du forum GMES-Afrique planche sur la mise œuvre de la 2nd phase du programme APS IDRISSA DIABIRA RAPPELLE L’IMPORTANCE DE LA DIGITALISATION DE L’ADMINISTRATION

Des experts africains se réunissent à Tanger pour débattre de l’amélioration génétique des plantes et de la biotechnologie


  21 Juin      88        Agriculture (2467), Economie (13794),

   

Tanger, 21/06/2018 (MAP), L’Institut national de la recherche agricole organise par le biais du Centre régional de recherche agricole à Tanger, du 24 au 29 juin, la deuxième réunion de coordination sur le projet « L’amélioration génétique des plantes en utilisant les techniques de mutagenèse et de biotechnologie ».

En plus des chercheurs marocains, cette réunion verra la participation d’experts de l’Agence internationale d’énergie atomique, ainsi que d’experts et de chercheurs en provenance de vingt pays africains: le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, l’Afrique centrale, le Congo, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Ghana, l’Ile Maurice, la Libye, le Madagascar, le Mali, la Namibie, le Sénégal, la Sierra Leone, la Tanzanie, la Tunisie, la Zambie et le Zimbabwe.

Bénéficiant de l’appui de l’Agence internationale d’énergie atomique (AIEA) dans le cadre de la « Convention africaine régionale de recherche, de développement et de formation », ce projet vise à développer et à améliorer la production agricole en Afrique par la création de variétés agricoles caractérisées par un rendement de haut niveau et adaptées aux conditions climatiques du continent.

La réunion examinera un éventail de sujets d’une grande importance en matière d’utilisation des techniques d’irradiation pour améliorer les variétés agricoles. Le programme comprend également des conférences scientifiques, au cours desquelles les participants africains exposeront la situation de leurs pays respectifs en la matière.

Aux côtés des activités scientifiques, des visites de terrain sont prévues dans les stations d’expérimentation de Larache et Kénitra relevant de l’Institut national de la recherche agricole, afin de présenter aux participants l’expérience de l’Institut dans ce domaine.

Dans la même catégorie