AIP Football : 32 équipes pour le tournoi Zadi Djédjé à Gagnoa AGP Gabon : Le SNEC-USTM conditionne la reprise des activités par la satisfaction de leurs revendications ANP Niger : Le Gouvernement décide de la réouverture des frontières terrestres à compter du 17 juin 2021 GNA High operation cost affect Ghana’s pole and line fishing GNA Road to crowning Akyem’s Most Beautiful begins GNA Technology is key for attaining AU Agenda 2063 – Prof Alabi GNA MFWA to pay GHC1,500 to NCA for information on closure of TV stations ANP Report au Niger de la date des examens du BEPC, session 2021, au 6 juillet au lieu du 22 juin 2021 APS CORONAVIRUS : CIRCULATION DES VARIANTS, PASTEUR EXHORTE AU ’’RESPECT STRICT DES MESURES BARRIÈRES’’ APS KANEL : MACKY SALL LANCE DES TRAVAUX ET INAUGURE DES INFRASTRUCTURES DE DÉSENCLAVEMENT

DES FEMMES DE LA PREFECTURE ENCOURAGEES A UTILISER LE GUIDE D’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE SENSIBLE AU GENRE


  13 Mars      23        Développement humain (241),

   

Vogan, 13 mars. (ATOP) – Un atelier de formation sur les droits fonciers et l’utilisation du guide d’engagement communautaire sensible au genre s’est tenu, les 12 et 13 mars à Akoumapé à 11 km au sud-est de Vogan, à l’intention de soixante femmes des différentes communautés de la préfecture.
L’atelier est à l’actif de l’ONG la Colombe et la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs agricoles (CTOP) en partenariat avec WILDAF-AO et l’appui financier d’Oxfam. Il se situe dans le cadre du « Projet de formation des communautés sur le guide pour l’engagement communautaire sensible au genre dans les investissements fonciers à grande échelle en matière d’agriculture ». L’objectif est d’amener les femmes et les communautés à s’engager et à participer aux décisions lors des étapes des opérations d’investissements fonciers à grande échelle en vue de permettre aux communautés de tirer profit desdits investissements, pour la disponibilité permanente des moyens de subsistance, la promotion des droits fonciers sécurisés et de la bonne gouvernance. Il s’est également agi d’accroître le niveau de connaissance des bénéficiaires sur les principes mondiaux relatifs à l’égalité entre les sexes, l’équité, des droits humains, l’autodétermination et le développement des communautés.
Au cours des travaux, les participantes ont été édifiées à partir d’une boîte à images et un guide pour l’engagement communautaire sur des thématiques portant notamment sur la notion du droit à la terre, les types de droit associés à la terre entre autres le droit d’utilisation de la terre, de contrôle et de transfert. Elles ont été également formées sur les investissements à grande échelle à savoir les investissements fonciers, le rôle des chefs, des communautés, des femmes et du gouvernement dans l’acquisition des terres, la conduite du processus d’acquisition des terres avec les investisseurs, les différentes étapes des projets d’investissement à grande échelle et les orientations de la politique foncière nationale reposant sur les options fondamentales selon le code foncier et domanial du Togo.
A l’ouverture des travaux, le chargé du programme et du suivi-évaluation à l’ONG La Colombe, Koégan Philippe et la représentante de la CTOP, Mme Akoumayi Assolème ont exhorté les participantes à s’organiser et à être présentes pour toutes les étapes qui concernent les investissements à grande échelle. Ils les ont invitées à faire une large diffusion des informations reçues dans les ménages pour que leurs droits soient reconnus et respectés.

Dans la même catégorie