AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Des femmes des médias entendent intensifier la sensibilisation sur leurs droits


  14 Mars      29        Médias (2954),

 

Bangolo, 14 mars 2023 (AIP)-L’Organisation des femmes unies des médias de Côte d’Ivoire (OFUMCI) entend intensifier la sensibilisation sur les droits de la femme au cours de l’année 2023, afin de contrer et mettre fin aux dérives constatées sur les réseaux avec des images dégradantes de la femme ivoirienne.

« Nous lançons officiellement nos activités de 2023 en avril, mais, nous sommes déjà actives sur le terrain, à travers la dénonciation des violences basées sur le genre dont les femmes, les plus grandes victimes par la faute des hommes et, depuis un certain temps par la faute des femmes elles-mêmes », a confié à l’AIP, dimanche 12 mars 2023, la présidente de l’OFUMCI, Angèle Koulaï.

Selon Mme Koulaï, son organisation a été la première à fustiger le comportement indécent sur la toile d’une certaine activiste. Elle a félicité la haute autorité de la communication audiovisuelle pour la sanction infligée à la cyberactiviste  »de mauvaise moralité  ».

Créée le 3 mars 2022 à Abidjan, L’OFUMCI s’est donnée pour mission de lutter pour les droits de ses membres et leur insertion dans ce métier de presse. Elle fera sa rentrée annuelle le 29 avril, à la salle Paul Gui Dibo de Duékoué autour du thème,  »Femmes et médias, quel impact sur la société ? ».

Dans la même catégorie