AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Des opérateurs libanais envisagent de s’investir dans la transformation de la noix de cajou en Côte d’Ivoire


  4 Juin      15        Economie (21789),

 

Abidjan, 03 juin 2024 (AIP)-Des industriels libanais opérant dans les secteurs de l’agroalimentaire envisagent de s’investir dans la transformation de la noix de cajou, de la confection de jus fruitier en Côte d’Ivoire, a souligné l’attachée économique de l’ambassade du Liban en Côte d’Ivoire, Rana Rizk, dans le cadre d’une mission de prospection d’une délégation d’entreprises libanaises en terre ivoirienne.

Mme Rizk a souligné qu’au-delà des échanges commerciaux (importations et exportations) avec la côte d’Ivoire, les opérateurs économiques libanais notamment les industriels, veulent à présent investir en Côte d’Ivoire, installer des usines et procéder à la transformation de produits agricoles notamment l’anacarde et les fruits.

Elle a fait cette déclaration, lors d’une séance de travail initiée lundi 3 juin  2024 par la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI)  à son siège au Plateau en vue de présenter les opportunités d’investissement du pays à la délégation composée de membres de l’association d’industriels libanais.

Les opérateurs libanais ont également exprimé des intérêts pour l’installation d’unités de production dans les secteurs du cosmétique, de la fabrication d’emballage ainsi que dans  la grande distribution.

Afin de favoriser la réalisation de ses ambitions, la CCI-CI envisage de créer davantage de partenariats entre les secteurs privés des deux pays, d’assister les opérateurs économiques pour leur installation, de favoriser à travers tous les mécanismes mis en place par le gouvernement, l’installation d’ unités de production, et aussi favoriser les arbitrages en cas de litiges, a expliqué le vice-président de la CCI-CI, Zoumana Coulibaly.

M. Coulibaly a fait savoir que son institution entend œuvrer pour combler l’équilibre déficitaire qui existait en matière d’exportation de la Côte d’Ivoire vers le Liban et parfaire la coopération pour redynamiser les échanges notamment au niveau du secteur agro-industriel.

Le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) ainsi que la Société de gestion et de développement des infrastructures industrielles (SOGEDI)  ont présenté les atouts économiques, naturels et humains de la Côte d’Ivoire ainsi que les procédures de création d’entreprise  et d’acquisitions de terrains industriels.

Dans la même catégorie