AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plusieurs CHU transformés désormais en établissements publics hospitaliers nationaux (Gouvernement) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Bientôt le lancement à Abidjan des activités de « Octobre rose » du CNRAO dédiées sur le cancer du sein (Gouvernement) AIP AIP/ 62 % des femmes en Côte d’Ivoire pratiquent un avortement à haut risque (PMA) APS Une plateforme mise en place pour l’épanouissement des entreprises APS Un cinéaste plaide pour la conservation de la mémoire africaine GNA “We need time to build formidable senior national team”, – Paintsil GNA Ghana government secures $100 million for GPSNP phase two GNA Africa must take decisive steps to end slavery in all forms – Executive Director GNA Government rolls out major road infrastructural project in Western Region GNA Fossil fuel will be part of Ghana’s energy mix in the short term – Vice President

Des populations décrient la pollution de leur cadre de vie par les eaux usées d’une huilerie à Korhogo


  9 Août      22        Environnement/Eaux/Forêts (4521),

   

Korhogo, 09 août 2022 (AIP)- Des populations riveraines des villages de Lakpolo, Klokakaha, Bafimé Ottokaha et les quartiers CDT et Petit paris de Korhogo dénoncent une pollution de leur cadre de vie et de travail par les eaux usées de l’huilerie COTRAF de Korhogo.

Des riverains de cette usine soutiennent avoir constaté la pollution de la rivière au niveau du village de Lakpolo et longeant plus de 12 villages, évoquant la perte des cultures de riz et des risques de mortalité des animaux. De même des habitants du quartier petit Paris dénoncent un entrepôt de l’usine, affirmant être envahis par des insectes nuisibles phytophages appelés charançon. Ils appellent à la délocalisation de cet entrepôt.

Le directeur général de COTRAF, Ismaël Gaza, a affirmé lors d’un entretien à l’AIP, mercredi 27 juillet, à Abidjan, a décliné sa responsabilité dans la pollution sus-décriée, affirmant avoir passé un contrat avec l’entreprise GPS, qui “n’a pas fait son travail”.

Il a promis de faire des forages dans certains villages impactés par les déchets de son usine.

Toutes les tentatives de l’AIP d’entrer en contact avec ladite entreprise sont restées sans suite.

Les populations ont organisé, vendredi 22 juillet, un sit-in devant l’usine. Une rencontre a eu lieu à la direction régionale du commerce de Korhogo, lundi 25 juillet.

Dans la même catégorie