Inforpress Xadrez: Antigo vice-campeão do mundo visita Cabo Verde Inforpres Lançado concurso internacional “ePOP” sobre crise ambiental aberto ao público geral ATOP Kozah/ Nouveau cadre de partenariat Togo-BM : une délégation de l’institution a échangé avec les acteurs universitaires à Kara Inforpress Decreto presidencial dá por finda comissão de serviço do embaixador Jorge Figueiredo em Angola ATOP Kloto/ Entrepreneuriat des jeunes et femmes un atelier fait le bilan des initiatives appuyées par le PNUD Inforpress Distingué par l’OMS, le Cap-Vert recevra cette année un certificat d’élimination du paludisme Inforpress Basquetebol: Cabo Verde já se prepara para a última janela africana de qualificação para o Mundial AIB Les restes mortels du président Thomas Sankara seront inhumés courant février 2023 ACP De la survie à la croissance : des équipements distribués aux femmes entrepreneures ACP La Chine engagée à accompagner la RDC dans le redressement de son industrie minière

Des professionnels des médias et de la communication formés à la gestion des risques d’épidémie


  12 Juillet      46        Médias (2295), Photos (4436), Société (41013),

   

Abidjan, 11 juil (AIP) – Une vingtaine de professionnels des médias, d’animateurs en langue de radios de proximité et de points focaux de communication du centre des opérations d’urgence de santé publique des régions du Poro, de la Bagoué et du Tchologo se sont formés sur la communication des risques en matière de santé publique de mardi à jeudi à Korhogo.

La formation est intervenue dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action national de sécurité sanitaire. Elle a été organisée par le groupe technique de travail communication sur les risques, appuyé par le projet Breakthrough Action, dans le but de fournir aux participants les outils méthodologiques et les informations nécessaires sur les principales maladies endémiques ou à potentiel endémique et sur les rôles et responsabilités de ces derniers face à une menace ou une crise épidémiologique.

Le traitement adéquat de l’information durant ces périodes sensibles et de folles rumeurs était également au menu de la formation qui a pris la forme d’un atelier participatif. Les acteurs des médias et les communicateurs peuvent jouer un rôle important dans la prise de conscience des risques liés à la propagation des maladies épidémies en contribuant à changer les comportements des individus, ont indiqué les animateurs de l’atelier, Mme Brou Aka et M. William Bénié, issus de Breakthrough  Action.

La formation, prévue se dérouler sur toute l’étendue du territoire national, répond à la nécessité de « sortir de la logique de gestion de la crise sanitaire » pour adopter celle de la « gestion des risques liés aux épidémies de santé publique ». Ce changement d’approche devrait permettra d’utiliser de façon optimale les ressources disponibles, d’anticiper et de proposer un approche globale de gestion des menaces liés aux événements de santé publique, ont expliqué les deux animateurs.

kaem/ask

Dans la même catégorie