GNA Rev. Ntim Forjour donates to schools in his constituency GNA GES and GhLA hold maiden Akim Oda Reading Festival GNA Two West Mamprusi communities attain ODF Sanitised status GNA Assin North residents call for free, fair, transparent by-election GNA Massive participation at the Reverential night to usher in Emancipation Day GNA Peace Council unhappy about chieftaincy institution’s declining dignity and integrity AIB Burkina : Lancement de la formation de 60 femmes et jeunes filles vulnérables au métier de tissage AIB L’ASECNA encourage le bachelier Adama Komi, passionné d’aéronautique AIB Marche du mouvement « U Gulmu fi » : La foule n’a pas été reçue par le gouverneur, celui-ci s’explique AIB Burkina/Diapaga : Des manifestants exigent la sécurité et la prise en charge des déplacés internes

Des têtes de l’opposition virent au RHDP dans la région du Tonpki


  13 Août      19        Politique (17967),

   

Abidjan, 13 août 2020 (AIP)- Le coordonnateur du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dans le Tonpki, Albert Flindé, a reçu les adhésions des secrétaires de section 1 et 2 du Front populaire ivoirien (FPI) de Yorodougou, MM. Gbato Kourouma et Dely Maniga et un responsable de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) de Yorodougou 2, Wohi Samangbeu, à son parti.

Ces adhésions ont eu lieu le mardi 11 août 2020 au cours d’une cérémonie à la résidence de M. Flindé à Man.

Selon une note d’information transmise à l’AIP, ces recrues ont soutenu que leur décision est guidée par la politique de développement que prône le parti présidentiel notamment les projets de bitumage, de l’électrification, dont leur région a énormément bénéficié.

« Nous faisons la politique pour que nous en jouissions. Si plusieurs années durant, nous avons milité dans nos diverses formations politiques sans un développement significatif et que le RHDP nous en offre, le bon sens nous oblige à lui être reconnaissants. Mieux, nous rejoignons ce parti bienfaiteur, pour l’aider à gagner la prochaine élection présidentielle », a révélé Wohi Samangbeu, au nom des trois transfuges.

Heureux de cette adhésion, le ministre Albert Flindé a enseigné sa méthode qui consiste à faire désormais la politique qui fait gagner les siens. « Je ne suis pas pour la politique émotionnelle. Elle ne profite qu’à un individu », a-t-il martelé.

L’élection présidentielle est prévue en Côte d’Ivoire le 31 octobre 2020.

Dans la même catégorie