APS COACH DES LIONNES : LA FÉDÉRATION PRIVILÉGIE LA CONTINUITÉ EN MISANT SUR YACINE MESSAOUDI (PRÉSIDENT) APS LANCEMENT DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU GRAND CARNAVAL DE DAKAR APS APRÈS OMAN, LES LIONS ONT DÉFAIT LES EMIRATS ARABES UNIS APS CONFÉRENCE DE PRESSE DE LANCEMENT DU FESPACO À DAKAR, LUNDI APS A DAKAR ET MBOUR, DES RESTAURANTS LABELLISÉS ’’ZÉRO DÉCHET’’ APS LE FOOTBALLEUR MAKHÈTE DIOP RACONTE SON EXPÉRIENCE DANS LE GOLFE DANS UN OUVRAGE MAP Calvaire des populations de Tindouf et violences contre les migrants: l’Algérie devant ses responsabilités APS MAME FAMEW CAMARA EXPLIQUE L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA FEMME DANS SES ŒUVRES APS CETTE RENCONTRE CONTRE LES EMIRATS ARABES UNIS EST UTILE (COACH) GNA Africa should address challenges of Covid-19 – President Akuffo Addo

DEUX INDIVIDUS DÉFÉRÉS AU PARQUET POUR DÉTENTION, USAGE, OFFRE ET CESSION DE CHANVRE INDIEN


  11 Mai      3        Société (33431),

   

Louga, 11 mai (APS) – Deux hommes âgés de 23 et 32 ans ont été déférés au parquet de Louga (Nord) pour usage, offre, cession et détention de 500 grammes de chanvre indien, a appris l’APS de source policière, mardi.

Le premier a été placé en garde à vue pour détention et usage de cette drogue, le second pour offre et cession de cette marchandise prohibée, selon un rapport de la police remis à l’APS.

Les deux suspects ont été arrêtés dimanche vers minuit par des agents de la brigade de recherches du commissariat central de Louga pour détention de chanvre indien.

C’est une source anonyme qui a informé la police de l’existence d’un « intense trafic » de chanvre indien entretenu par « des conducteurs de motos Jakarta » au quartier Grand Louga, vers la gare routière de Dakar.

Les policiers, forts de ce renseignement, se sont rendus sur les lieux pour procéder à une vérification.

Après une patrouille à l’intérieur de la gare routière et aux alentours, ils ont repéré un conducteur de moto Jakarta dont l’engin était garé dans l’obscurité. Après interpellation, ils ont trouvé sur lui « un cornet de chanvre indien ».

Il est conduit, par la suite, au commissariat pour y être soumis à un interrogatoire.

Sous le feu roulant des questions des limiers, il a reconnu détenir la drogue pour sa propre consommation et a accepté de collaborer avec la police pour aider à « capturer son fournisseur ».

Il appelle alors ce dernier au téléphone pour faire une commande de 500 grammes de chanvre indien.

C’est ainsi que les deux compères se donnent rendez-vous, le même jour, vers 23 h, à la sortie de la ville.

Grâce à ce stratagème, la police a pu interpeller le fournisseur avec la quantité exacte de drogue commandée.

Les agents de la police ont également « trouvé sur lui, un cornet entamé et un joint de chanvre qu’il avait dissimulé dans ses poches ».

Tous les deux ont été déférés au parquet de Louga pour usage, offre, cession et détention de 500 g de chanvre indien.

Dans la même catégorie