ANP Entretien à Niamey entre le Chef du Gouvernement Nigérien Ouhoumoudou Mahamadou et une délégation du Conseil de Sécurité de l’ONU ANP Campagne agricole 2021 dans la région de Dosso : 800 villages déficitaires sur 1900 dont 80% en situation d’urgence GNA Ratify ILO Convention 190: Women’s Movement call on government GNA Aboboyaa’ banned from plying major highways in Accra from Nov. 1 GNA Government approves over GHS 40 million to contain bird flu-Minister AGP N’Zérékoré/incendie au grand marché : Une cinquantaine de boutiques et leurs contenus partis en fumée (Bilan) AGP Gueckédou/ rentrée scolaire: La DPE annonce la vaccination du personnel enseignant avant la fin du mois d’octobre GNA British High Commission in Accra hosts climate showcase ahead of COP26 GNA Renominated MCE for Ketu North finally confirmed GNA 5,200 new infections of HIV recorded in children 0-14 – NACP

Développement : Le Burkina Faso est engagé pour son autosuffisance alimentaire en 2030 (président Kaboré)


  24 Septembre      22        Société (36505),

   

Ouagadougou, 24 Sept. 2021 (AIB)-Le Burkina Faso est engagé sur « une voie nationale (…), pour des systèmes alimentaires durables et résilients (et) parvenir à la « faim Zéro » en 2030 », a déclaré jeudi, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.  

« Nous avons dégagé une voie nationale assortie d’une feuille de route, pour des systèmes alimentaires durables et résilients à même de parvenir à la « faim Zéro » en 2030 », a déclaré le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Le chef de l’Etat s’exprimait jeudi par visioconférence depuis Ouagadougou en direct de New York (Etats unis) lors du sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires au Burkina Faso.

Selon lui, bien que le Burkina Faso dispose de grandes potentialités, les systèmes alimentaires actuels ne permettent pas d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population.

A cet effet, plusieurs engagements et initiatives ont été pris pour « des systèmes alimentaires durables et résilients », a-t-il relevé.

« Je reste convaincu que la concrétisation de ces engagements, (…) ouvrira une ère nouvelle pour la transformation structurelle et durable de nos systèmes alimentaires et de nos économies », a affirmé Roch Kaboré.

Le président Roch Kaboré appelle « toutes les parties prenantes à la mise en place rapide d’instruments efficaces et adaptés de mobilisation de financements structurants pour la construction de systèmes alimentaires durables ».

Dans la même catégorie