Côte d’Ivoire-AIP/Inter : L’Afrique du Sud lance sa première usine de vaccins contre la Covid-19 Côte d’Ivoire-AIP : Le gouvernement ratifie la convention de 2006 sur le travail maritime AIP : La Côte d’Ivoire fixe des modalités d’introduction d’espèces aquatiques dans ses eaux Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Emmanuel Macron promeut une nouvelle alliance entre l’UE et l’Afrique CAN 2021 : Naby Keita, suspendu pour les huitièmes de finale CAN 2021 : Le Zimbabwe surprend la Guinée, tout de même qualifiée Guinée/ Education : Le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation Guillaume Hawing en tournée dans les préfectures de Dalaba, Pita et Labé. Lola : Visite de terrain des autorités préfectorales sur les chantiers de développement Guinée/Santé : 3ème passage de la campagne d’élimination du tétanos maternel et néonatal, 41.118 filles et femmes sur 41.803 atteintes à Dixinn Boké-infrastructures: La Commune rurale de Dabiss au cœur du Développement local

Développement : Le PNDES II va nécessiter 19 000 milliards de FCFA (président Kaboré)


  24 Septembre      24        Economie (14038),

   

Ouagadougou, 24 Sept. 2021 (AIB)-Le nouveau Plan national de développement économique et social (PNDES II) « va nécessiter 19 000 milliards de FCFA », a déclaré jeudi, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

« La mise en œuvre du PNDES II va nécessiter 19 000 milliards de FCFA, soit environ 34 milliards de dollars américains, dont 63% seront assurés par le budget national », a affirmé le président du Faso, Roch Kaboré.

Le chef de l’Etat s’exprimait par visioconférence en direct de New York (Etats unis), depuis Ouagadougou à l’occasion de la 76è session de l’Assemblée générale des Nations unis.

Il a indiqué que le Plan national de développement économique et social (PNDES II) 2021-2025 s’articule autour de plusieurs axes.

Le premier c’est, « la consolidation de la paix, de la sécurité, de la cohésion sociale et la promotion de la réconciliation nationale », a-t-il affirmé.

Il y a également, « l’approfondissement de la réforme des institutions et la modernisation de l’administration publique », a-t-il poursuivi.

Le président Kaboré a aussi évoqué « la consolidation de la dynamique amorcée de transformation des bases productives de l’économie nationale ».

Il a terminé par « la consolidation du développement humain et de la solidarité ».

Le président du Faso a profité de cette occasion pour « remercier tous les partenaires techniques et financiers, bilatéraux, multilatéraux et privés », qui ont accompagné le Burkina Faso dans « la mise en œuvre du PNDES I (2016-2020), ainsi que dans l’élaboration du nouveau référentiel national ».

En rappel, le Plan national de développement économique et social (PNDES) s’inscrit dans une dynamique de transformation structurelle de l’économie burkinabé.

La 76è session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) se tient du 14 au 28 septembre 2021.

Elle se tient sous le thème « Miser sur l’espoir pour renforcer la résilience afin de se relever de la covid-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser l’organisation des Nations unies  ».

Dans la même catégorie