MAP La sous-secrétaire d’Etat américaine à la Sécurité civile salue le modèle démocratique sénégalais MAP Crise humanitaire au Soudan: Washington annonce une aide de 315 millions de dollars MAP Le Maroc disposé à élargir les domaines de sa coopération avec Madagascar (M. Bourita) MAP Cameroun: un gendarme tué et quatre autres blessés dans une attaque de Boko Haram ANP Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage s’enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua AGP Guinée : 172199 candidats affrontent les épreuves du Brevet d’Etudes de Premier Cycle AGP GUINÉE/MÉDIA : DEUX COMMISSAIRES DE LA HAC SUSPENDUS POUR FAUTE LOURDE (COMMUNIQUÉ) AGP Guinée/Tribunal Militaire : 10 ans de prison requis contre le Général SadibaKoulibaly AGP Guinée/Collectivité :Les 356 communes rurale et urbaine du pays dotées en équipements informatiques par l’ANAFIC ANG Telecomunicações/Ministro diz que o projeto do Cabo submarino “Amilcar Cabral” vai reforçar a integração da Guiné Bissau ao mundo global

Don de plus de 35 millions USD aux Comores, Djibouti, Somalie et Soudan du Sud pour renforcer la résilience aux chocs climatiques


  29 Mai      2        Environnement/Eaux/Forêts (6647),

 

Djibouti, 29/05/2024 (MAP) – Les Comores, Djibouti, la Somalie et le Soudan du Sud ont bénéficié d’un don de 35,25 millions de dollars destiné à renforcer la résilience et la capacité de réponse aux chocs climatiques dans ces pays.

Des accords ont été signés dans ce sens mardi en marge des Assemblées Annuelles de la Banque Africaine de Développement qui se tiennent dans la capitale kényane Nairobi.

Cet événement marque une étape décisive pour le projet multinational de financement des risques de catastrophes climatiques qui implique ces pays, rapporte l’agence djiboutienne d’information ADI.

« Le projet, doté d’un financement total de 35,25 millions USD, vise à renforcer la résilience et la capacité de réponse aux chocs climatiques des pays concernés. Les fonds sont alloués pour améliorer la gestion des risques de catastrophes climatiques via des programmes tels que le programme africain de financement des risques de catastrophes », selon ADI.

Dans la même catégorie