MAP Djibouti : La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran MAP Mali: La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran APS CHAN 2023 : ‘Madagascar va tout donner pour battre le Sénégal (entraineur) AIP La 2e édition du cross Joseph Tarègue lancée à Bouaké APS L’Etat va tout faire pour éviter un nouvel incendie au marché Ocass de Touba (Antoine Diome) APS Aliou Sow appelle les maires à investir dans le développement culturel APS Les migrantes, héroïnes négligées du développement économique APS Abdou Karim Fofana :  »Le Sénégal est propriétaire de son Train express régional. » APS Les activités de la 7e FIKA officiellement lancées APS Dakar remporte le grand prix Douta Seck du Fesnac

EAMAU : Remise de diplômes aux étudiants togolais en master et licence des années 2008, 2013 à 2021


  30 Novembre      5        Education (926),

   

Lomé, 30 nov. (ATOP) – Les étudiants togolais de l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (EAMAU) ayant fini leur parcours en master et licence des années 2008, 2013 à 2021 ont reçu, le mardi 29 novembre à Lomé, leur diplôme de fin d’étude, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Prof. Majesté IhouWateba.

Deux cent trente-sept diplômes ont été remis à près de deux cent récipiendaires togolais dans trois filières, à savoir l’architecture, l’urbanisme et la gestion urbaine. Cette cérémonie de remise de diplômes est une initiative du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en collaboration avec l’EAMAU. Elle marque et scelle les parcours, distingue les efforts et les sacrifices consentis des années de durs labeurs et de détermination à la poursuite d’objectifs, de vision et d’aspiration. Elle constitue également une célébration des acteurs confirmés de l’aménagement de l’espace. Il s’agit par cette cérémonie, de célébrer les concepteurs et bâtisseurs formés et aboutis, agissant pour le mieux-être continuel de l’homme, de la communauté et de la nation.

Le ministre IhouWateba a indiqué que l’architecture fait partie des métiers prioritaires inscrites au rang de ceux qu’il faut galvaniser, encourager et pour lesquels le gouvernement togolais accorde une importance capitale. « Le monde entier traverse des défis et challenges. Au nombre de ces défis on peut citer quatre, notamment les questions de défis énergétiques ; notre capacité à faire de la conversion numérique, les défis environnementaux, les problèmes sanitaires et alimentaires. EAMAU est une école qui peut se positionner dans la résolution d’au moins deux défis, à savoir celui énergétique et celui environnemental », a expliqué le ministre.

Le directeur général de l’EAMAU, Dr. Moussa Bembélé a invité les récipiendaires à la persévérance et au travail bien fait dans leurs domaines respectifs. Il les a exhortés au renforcement de partenariats pour des coopérations fructueuses, tout en permettant la valorisation et la préservation des professions des nouveaux métiers de l’architecture, en vue de l’amélioration du cadre de vie des populations des pays africains. « Ce sont des diplômés qui travaillent déjà auprès des professionnels, même dans l’administration et surtout dans les collectivités décentralisées. Nous souhaitons qu’ils continuent à faire ce qu’ils ont appris à l’EAMAU comme profession, c’est-à-dire la planification la conception et c’est ce qui doit faire développer nos villes. Ces jeunes sont formés pour réfléchir, anticiper et planifier les villes et les édifices humains », a souhaité le directeur.

La cérémonie s’est également déroulée en présence du directeur de cabinet du ministre délégué chargé de l’Enseignement technique et de l’Artisanat, KossiIkéléAssédi, du vice-président de l’Ordre national des architectes du Togo (ONAT), Edah Vaast.

La création de l’EAMAU remonte en 1975. Elle a pour objectif de former des professionnels capables de maitriser les enjeux de l’urbanisation galopante des villes africaines. Depuis son démarrage en 1976, l’EAMAU ne cesse de faire des réformes, en vue de répondre aux attentes d’accompagnement des pays africains. Les missions de cette école depuis sa création se déclinent en une formation initiale des professionnels dans les domaines de l’architecture et de la gestion urbaine et de l’urbanisme ; en une expertise de haut niveau des projets d’envergure et en recherche dans les domaines de l’architecture et de la ville.

Dans la même catégorie