AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Ecologie : la RDC élue à la présidence du Comité d’Ethique d’une fédération africaine


  28 Mai      5        Environnement/Eaux/Forêts (6673),

 

Kinshasa, 28 mai 2024(ACP).- La République démocratique du Congo (RDC)  a été élue à la présidence du Comité d’Ethique de la Fédération des verts africains (Feva), au terme du 5eme congrès d’écologie africaine organisé 23 au 26 mai 2024 à Kinshasa, appris l’ACP lundi des organisateurs.

«La République démocratique du Congo (RDC) est élue à la présidence du Comité d’Ethique de la Fédération africaine de la Fédération des verts africains », a fait savoir le Dr Fares, président de ce comité de pilotage  de Feva.

« Il y a également la création du nouveau comité de pilotage de Feva composé du Dr Mohammed Fares du Maroc comme président, Anne Marie Bihirabake du Burundi à la première vice-présidence, MickaellaRandrianbololona de Madagascar à la  deuxième vice-présidence  et Adama Séré du Burkina Faso au secrétariat général », a-t-il ajouté.

Il a souligné que ce comité va élargir la base de la Fédération des verts africains et va s’ouvrir sur les nouvelles potentialités en Afrique et dans le monde.

« Ce comité va soutenir les membres de Feva à promouvoir l’écologie politique, à participer au renforcement des capacités des membres dans le monde pour se constituer en tant qu’une organisation internationale ainsi que travailler pour garantir une autonomie financière et ouvrir un dialogue avec les fédérations continentales des verts », a-t-il poursuivi

Le président du comité de pilotage a aussi indiqué que les modes d’exploitations des richesses de la planète, l’hégémonie de la culture de consommation irrationnelle et la sous-estimation des risques ainsi que des répercussions sur le système écologique de la  terre ont des conséquences néfastes sur la vie humaine.

Plusieurs pays Notamment le Burundi, le Burkina Faso, le Congo Brazza, le Tchad, le Maroc, le Kenya, le Niger, la Somalie et le Cameroun, des présidents des partis politiques écologistes africains, des organisations et structures militantes dans la protection de l’environnement ont participé à ces assises en pr2sentiel comme en ligne.
La RDC a été notamment présentée  à ce 5eme congrès placé sous le thème « Encrage de l’écologie politique  en Afrique : Enjeux défis et perceptives » par l’Alliance des écologistes congolais (AECO-Les Verts) de DidacePembe.La 4ème édition du congrès de la Fédération des Verts d’Afrique s’était tenue au Burkina Faso.  Lancée en 2010 a Kampala en Ouganda, cette organisation est une Fédération de partis verts en Afrique qui milité pour la protection de l’écologie.

Dans la même catégorie