MAP Mali : plusieurs terroristes tués dans le nord-ouest du pays (armée) MAP Sénégal: Tenue mardi du Dialogue national sur la réforme et la modernisation de la justice ANP 49ème édition de la coupe nationale : L’AS FAN surclasse l’AS GNN au quart de finale sur le score de 2 buts à 1 MAP Maroc : la BAD approuve la nouvelle stratégie-pays 2024-2029 MAP La participation électorale, un autre enjeu pour les élections sud-africaines MAP Football/Ligue 1: Teungueth FC sacré champion du Sénégal pour la deuxième fois MAP Un gouvernement national de coalition en Afrique du Sud ? MAP Afrique du Sud: la crise de l’insécurité alimentaire continue de s’aggraver (Agence) APS SENEGAL-POESIE / ‘’Parlons poésie’’ : le poète Ousmane Tall surpris et joyeux de remporter le Prix Ibrahima Sall AIP REVUE DE PRESSE : L’hommage rendu à Bédié et son dernier voyage à Daoukro font la Une des journaux

Economie, éducation et justice au menu des quotidiens burkinabè


  20 Juin      75        Médias (2883), revue de presse (625),

 

Ouagadougou, 20 juin 2018 (AIB) – Les quotidiens burkinabè évoquent, ce mercredi, des sujets ayant trait aux examens scolaires, à la justice avec l’incarcération d’un activiste, sans oublier l’économie, notamment la crise au ministère en charge des finances et la conférence internationale sur le bilan du référentiel de développement au Burkina Faso.

«Mise en œuvre du PNDES (Plan national de développement économique et social, Ndlr) : Une conférence internationale bilan les 9 et 10 juillet 2018», titre le quotidien national Sidwaya.

Le journal renseigne qu’en prélude à cette rencontre, le ministère en charge de l’Economie et des Finances a animé une conférence de presse, hier mardi à Ouagadougou.

A l’occasion, rapporte Sidwaya, la ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Rosine Coulibaly/Sori a expliqué que la conférence vise, entre autres, «à faire le point des principales réalisations du PNDES et le réformes en cours pour améliorer la gouvernance économique».

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè aborde la crise au ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID) et parle du recrutement de personnel d’appoint.

Le confrère présente en manchette, la photo du secrétaire général du Syndicat national des agents des finances (SYNAFI), Mahamed Sawadogo qui déclare : «Le Burkina ne fonctionne pas au rythme des humeurs d’une seule personne».

Le même journal évoque l’examen du Certificat d’étude primaire (CEP) qui a débuté la veille, en titrant: «CEP 2018: Trois jours pour sanctionner 9 mois de cours».

Le sujet est à la manchette de Aujourd’hui au Faso, sous le titre: «CEP 2018 : 388 897 candidats en quête du 1erdiplôme scolaire», là où Le Pays, autre quotidien privé mentionne «+un voyage en avion+ pour 388 897 candidats».

Le journal cité en second lieu évoque ainsi, le titre de la dictée servie aux candidats du CEP.

Le Pays, dans sa rubrique ‘’Révélations’’ informe que l’activiste burkinabè Naïm Touré a été inculpé et déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

«Proposition de former un complot contre la sûreté de l’Etat, participation à une entreprise de démoralisation des FDS (Forces de défenses et de sécurité, Ndlr), incitation de trouble à l’ordre public. Ce sont là les chefs d’accusation retenus contre l’activiste Naïm Touré », écrit le journal.

Et de souligner que l’inculpé a été entendu, hier mardi, par le procureur du Faso, près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou.

Pour sa part, le journal privé Le Quotidien affiche tout simplement: «Naïm Touré : De la gendarmerie à la MACO».

Agence d’information du Burkina

ak/ata

Dans la même catégorie