ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

Environnement / Lancement officiel du projet Benkadi-Bénin


  24 Juin      7        Environnement/Eaux/Forêts (3095),

   

Porto-Novo, 23 juin 2021 (ABP) – Le ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche(MAEP) , Gaston Cossi Dossouhoui, accompagné du coordonnateur régional de Benkadi , Sylvestre Tiemtoré, du représentant chargé des affaires à la coopération de l’ambassade des Pays –Bas au Bénin, Clément Edah et du président du conseil d’administration de la plate-forme de la société civile-Bénin(PASCIB), Aurélien Atidégla, a procédé lundi,au lancement du projet Benkadi-Bénin, à la faveur d’une cérémonie solennelle, tenue à Cotonou,a constaté l’Agence Bénin Presse.
L’initiative Benkadi, en partenariat avec l’ONG ‘’Woord En Daad’’ des Pays-Bas, selon le coordonnateur régional, Sylvestre Tiemtoré, traduit l’ambition de travailler ensemble dans la même direction, pour faire face aux effets des changements climatiques, qui se traduisent entre autres dans les pays d’Afrique, par l’insécurité alimentaire, nutritionnelle, le faible accès à l’énergie, les conflits sociaux et les migrations de populations liées à la raréfaction ou la dégradation des ressources naturelles et l’augmentation de la charge de travail des femmes.
Benkadi signifie en langue bambara « travailler ensemble dans la même direction », a précisé le coordonnateur, notifiant que, les pays cibles sont diversement affectés par les effets néfastes des changements climatiques, avec comme souci commun les vulnérabilités dans le secteur agricole.
S’exprimant à cette cérémonie, le ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche(MAEP), Gaston Cossi Dossouhoui, a indiqué que « malgré l’augmentation de la disponibilité alimentaire, il existe encore des disparités régionales, qui limitent les objectifs de sécurité alimentaire, qui sont le corollaire de la faiblesse de notre système de réponses face aux défis climatiques ».
Le ministre a également fait savoir que « même si le pays n’est pas identifié comme l’une des régions les plus vulnérables en Afrique, les systèmes de production agricole, sont énormément perturbés par les effets des changements climatiques, qui se manifestent entre autres par l’irrégularité des pluies, les inondations récurrentes et la destruction des cultures et les poches des sécheresses, notamment dans le septentrion ».
« Le programme ambitionne d’améliorer qualitativement l’efficacité des politiques publiques, en matière d’adaptation aux changements climatiques et d’atténuation de leurs effets sur les quatre pays cibles, à travers une plus grande participation citoyenne », a indiqué le président du conseil d’administration de la plateforme de la société civile au Bénin (PASCIB), Aurélien Atidégla, mentionnant le bien fondé du programme.
Le représentant du chargé des affaires à la coopération de l’ambassade des Pays-Bas, Clément Edah, en ce qui le concerne, a réitéré l’appui et l’accompagnement sans cesse du gouvernement néerlandais, pour la réussite de ce projet, en vue de l’atteinte des objectifs.
Soulignons que, le défi majeur pour le Bénin à travers cette initiative, est d’œuvrer à l’adaptation du secteur agricole aux changements climatiques, dans les communes bénéficiaires telles, Karimama, Malanville, Aguégués, Dangbo, Dassa, Ouèssè, Grand-Popo, Athiémé, Ouinhi et Za-Kpota.

Dans la même catégorie