MAP La Côte d’Ivoire n’a « aucun problème » avec ses pays voisins (parti au pouvoir) ACI Congo/Unicef: Francine Ntoumi nommée ambassadrice nationale AGP Guinée: Lancement d’une campagne de traitement gratuit des anomalies visuelles financée par le Royaume d’Arabie Saoudite AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste.

Environnement : le DG de la SODEXAM alerte sur le réchauffement de la Côte d’Ivoire


  24 Mars      147        Environnement/Eaux/Forêts (6773),

 

Abidjan, 24 mars 2023 (AIP)- Le directeur général de la Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (SODEXAM), Jean-Louis Moulot a alerté, jeudi 23 mars 2023 à Abidjan, sur le réchauffement de la Côte d’Ivoire, appelant à des actions urgentes notamment en terme d’investissement dans les activités météorologiques pour y faire face.

Intervenant à  l’occasion de la célébration de la Journée de la météorologie mondiale placée sous le thème, « L’avenir du temps, du climat et de l’eau à travers les générations », M. Moulot a expliqué que la Côte d’Ivoire enregistrait, en 2022, en moyenne 10.440 millimètres de pluies contrairement aux pluviométries observées sur les 30 dernières années, qui était de 1600 millimètres de pluie en moyenne.

En terme de température, la Côte d’Ivoire a enregistré une valeur de 26,4°, soit une hausse de 0,25° par rapport à la moyenne des 30 années écoulées, qui était de 26,2°. On note donc un réchauffement de la température de 0,25°. Cependant, en référence à l’année 2021, où la température était de 27,3° en moyenne, on note une baisse de température moyenne de près d’un degré. C’est résultats montrent que la Côte d’Ivoire se réchauffe et que la pluviométrie baisse.

De même, les dégâts liés aux intempéries se multiplient pendant ce temps à l’image des dégâts enregistrés il y a quelques semaines dans les départements notamment, de Bondoukou, de Guibéroua, de Lakota, de Jacqueville et Yakassé-Attobrou. Ainsi que les pertes en vie humaines enregistrés à Bouaké, mercredi 22 mars 2023, a-t-il détaillé.

« Ces données devraient nous faire prendre conscience du caractère préoccupant de la problématique du changement climatique et ses corolaires que sont les catastrophes météorologiques, les inondations et les vagues de chaleur. Mesdames et messieurs, il est urgent d’agir aussi bien pour nous que pour les générations futures », a-t-il insisté.

Pour le DG de la SODEXAM, investir dans les activités météorologiques et climatiques, permettra à la Côte d’Ivoire de maintenir sa dynamique de croissance, de préserver les perspectives optimistes pour l’avenir tout en protégeant les populations les plus vulnérables. Toute chose, a-t-il précisé, qui et cela passe nécessairement par une plus grande implication des jeunes, de la communauté scientifique ainsi que des populations.

Créée par décret N° 97-228 du 16 avril 1997, la SODEXAM est placée sous la tutelle technique et administrative du ministère des Transports et sous la tutelle financière du ministère de l’Économie et des Finances. Elle est responsable de l’exploitation du développement aéronautique et ainsi que la météorologie nationale. A ce titre, elle est chargée de la gestion des domaines aéroportuaires en dehors de l’aéroport d’Abidjan.

Dans la même catégorie