Inforpress Ministro do Mar diz que Cabo Verde quer renovar frota e regulamentar bandeiramento de barcos para aumentar captura de peixe Inforpress CAN’2021: Seleccionadora traça balanço positivo de Cabo Verde e regozija-se com a conquista da Taça Presidente Inforpress Cabo Verde Airlines retoma voos internacionais com ligação entre Sal e Lisboa Inforpress Basquetebol: Selecção feminina retoma os treinos conjuntos para as eliminatórias do Afrobasket’2021 GNA SEND Ghana commends government for paying two-cycle LEAP grants to beneficiaries GNA Technology is key for attaining AU Agenda 2063 – Prof Alabi GNA ‘Hemp offers solution to Ghana’s environmental woes’ GNA Chief fisherman calls for transformation of Kpone Landing Beach APS PROJECTION D’UN FILM DES ACTUALITÉS SÉNÉGALAISES SUR LE PREMIER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS NÈGRES, CE VENDREDI APS « TOUS LES SÉNÉGALAIS DOIVENT BÉNÉFICIER DES FRUITS DE LA CROISSANCE » (MACKY SALL)

Festival Mawazine: La diva Oumou Sangaré emmène les riverains du Bouregreg au coeur de Bamako


  24 Juin      82        Arts & Cultures (1641), Musique (285),

   

Par Hakim ENNADI

Rabat, 24/06/2018 (MAP) – La Diva malienne Oumou Sangaré a mis le feu, samedi soir, à la scène du Bouregreg à Rabat, livrant un Show des plus explosifs dans le cadre de la 17ème édition du festival Mawazine Ryhtmes du monde .

Accueillie chaleureusement par un vaste public, dont de nombreux ressortissants maliens et africains, l’artiste a fait revivre l’assistance d’agréables moments, en interprétant une sélection de ses meilleurs chansons à succès à l’instar de « Kemelemba », « Kounadia” et “Diarabi Nene ».

Kora, basse, guitare électrique, batterie et synthétiseur, le groupe était bien armé pour enflammer la scène et transformer lle spectacle en une véritable piste de danse à ciel ouvert.

Très en forme et vêtue d’une tenue traditionnelle africaine, la Diva, connue par ses chants pour l’Afrique et les femmes, n’a pas manqué de satisfaire les demandes de ses fans qui connaissent par coeur son riche répertoire.

Elle s’est même dite surprise de “la grande maîtrise avec laquelle ils l’accompagnent” en chorale dans chacune de ses chansons.

Parmi les spectateurs, bon nombre de ressortissants maliens en croyaient à peine leurs yeux. Approchés par la MAP, ces derniers se sont dit très “chanceux de pouvoir assister au spectacle de l’une des artistes africaines les plus en vue”.

Étudiant à la faculté des sciences à Rabat, Alliou, originaire de Bamako, s’est félicité de cette chance que lui a accordé Mawazine, soulignant qu’il n’a jamais pu assister à un spectacle de ce un monument de la musique malienne dans son pays d’origine.

Même pas fatiguée, la star de la musique malienne continuait d’enchaîner les titres sans répit, basculant d’un style à l’autre, offrant un concert plein de sonorités africaines aux influences occidentales pour le grand plaisir des spectateurs, venus en groupe ou en famille.

Issue d’une famille originaire du Wassoulou, une région où la tradition s’inspire des chants de chasseurs, Oumou Sangaré est l’une des chanteuses maliennes les plus célèbres auprès du public occidental. A travers ses chansons, elle dit ses convictions au moyen d’un timbre ample et vibrant.

La 17ème édition du festival Mawazine-Rythmes du monde, organisée par l’Association Maroc Cultures sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, propose une programmation riche et exigeante qui mêle les plus grandes stars du répertoire mondial et arabe, faisant des villes de Rabat et de Salé le théâtre de rencontres exceptionnelles entre le public et des artistes de renom.

Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, Mawazine est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde.

Dans la même catégorie