MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Fête de la musique : une première édition aux couleurs de la diversité et de la créativité prévue le 22 juin à Abidjan


  7 Juin      9        Arts & Cultures (3260), Musique (524),

 

Abidjan, 06 juin 2024 (AIP)- Le palais de la culture d’Abidjan-Treichville accueillera le 22 juin, la première édition de la fête de la musique qui, aux dires des organisateurs, sera aux couleurs de la diversité et de la créativité des artistes ivoiriens.

L’organisation de cet évènement culturel où sont attendus environ 10 000 participants, est une initiative de l’agence de communication dénommée « 6è Sens digital média » qui a donné l’information, jeudi 6 juin 2024, lors d’une conférence de presse.

Selon le commissaire général de cette fête de la musique, David Da Sylva, les objectifs visés sont de créer un espace exclusivement dédié à la musique, d’offrir un espace d’expression du talent ivoirien et africain, de révéler le potentiel du secteur de la musique pour la jeunesse africaine, de mettre en évidence le professionnalisme des acteurs de l’industrie musicale en Côte d’Ivoire et en Afrique et enfin, de mettre en lumière les progrès technologiques  liés à l’industrie musicale  en Afrique.

« L’accès à la fête de la musique sera entièrement gratuit, permettant à tous ceux qui le souhaitent de participer à cette célébration nationale. Toutes les commodités seront installées sur le site pour permettre à notre public de profiter pleinement de cette journée exceptionnelle », a-t-il rassuré.

Trois panels animés par des acteurs de l’industrie musicales, une scène découverte de talents, une ambiance DJ, un concert de clôture avec des feux d’artifice sans oublier le Lili women festival seront les grandes articulations de cette première édition de la fête de la musique.

Le Lili women festival est une tribune exclusivement offerte aux femmes du monde musical. L’occasion leur sera donnée de bénéficier d’une formation, de panels et de distinctions, a-t-on appris des initiateurs.

L’édition 2024 est placée sous l’égide du ministère de la Culture et de la Francophonie, et de celui de la Promotion de la Jeunesse, de l’insertion professionnelle et du Service civique, avec la participation des professionnels de l’industrie musicale de Côte d’Ivoire.

La directrice générale adjointe de l’Agence promotrice de l’évènement, Tatiana Agbo, a invité les amoureux de la musique à s’approprier cette journée qui sera “haut en couleurs” au vu des personnes invitées et des sponsors qui ont décidé d’associer leurs marques à l’évènement.

La fête de la musique est une fête populaire créée en 1982 par le français Maurice Fleuret, sur une proposition du ministre de la Culture de France. Elle est célébrée le 21 juin de chaque année partout dans le monde entier.

Dans la même catégorie