ANP Niger : Les USA forment 60 joueurs et entraineurs de la FENIFOOT MAP Le Maroc a connu un grand essor depuis l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône (responsable malawite) AIB Commune de Léo: L’espace de l’aérodrome assaini MAP Manifestations anti-PLF: Une partie du Parlement kényan incendiée AIB Burkina : Les Forces armées lavent leur honneur à Mansila AIB Kourittenga : Le tournoi de Karaté en petite catégorie tient sa promesse AIB Burkina: Arrivée du président Goïta à Ouagadougou AIP JPP 2024 : Le ministre des Finances et du Budget présente les performances du service public AIP Le président de la République d’Angola attendu à Abidjan pour une visite officielle ANG Política/Noventa e quatro porcento de Deputados querem reabertura do Parlamento

Fête de travail 2022 : Quelque 87 074 emplois créés au Niger en 2021 ainsi que l’autonomisation d’environ 15 943 jeunes


  30 Avril      95        emploi (88),

 

Niamey, 30 Avril(ANP)- Au Niger, en 2021, quelque 87 074 emplois ont été créés ainsi que l’autonomisation d’environ 15 943 jeunes répartis dans le secteur public et privé, a annoncé le Ministre de l’emploi, du travail et de la protection sociale, DR . Ibrah Boukary dans un message livré ce samedi 30 avril 2022 à l’occasion de la célébration du 136ème anniversaire de la fête de travail.

A l’entame de ses propos , le Ministre en charge de l’emploi a souligné que ‘’la fête de travail se singularise, cette année, par trois événements importants dans notre pays , d’abord parce qu’elle coïncide avec la fête de l’aïd El Fitr, ensuite, elle intervient également par l’enrichissement du gouvernement en réponse à la main tendue du Président de la République pour un gouvernement d’union nationale, et enfin, cette fête sera célébrée le lendemain de l’AN1 de l’investiture du Chef de l’Etat’’.

En outre, Ibrah Boukary de rappeler que l’année qui vient de s’écouler a été marquée par d’importantes mutations, liées notamment, à la crise sanitaire sans précédent qui a été et demeure encore une menace réelle pour l’emploi.

Le Ministre s’est, par ailleurs, félicité que grâce à l’engagement du gouvernement à entretenir une culture du dialogue social qui a été à la base des progrès importants enregistrés relativement à certains chantier mis en œuvre avec le concours des partenaires sociaux, notamment dans le domaine de l’emploi, le Ministre de citer entre autres , ‘’la création, au titre de l’année 2021, de 87074 emplois, dont 21 594 emplois permanents et 65 480 emplois temporaires répartis entre le secteur public et le secteur privé ; l’autonomisation de 15 943 jeunes en zones rurales et périurbaines’’.

En termes de perspectives sur ce domaine, Dr. Ibrah Boukary d’annoncer l’adoption prochaine de la nouvelle politique nationale de l’Emploi, dont l’objectif fondamental est de créer les conditions appropriées en vue de promouvoir le plein-emploi productif et réduire les inégalités d’accès à l’emploi ; l’élaboration d’une seconde phase du PEJIP, avec plus d’ambition aussi en termes de champ de couverture nationale, qu’en terme de nombre bénéficiaires .

Le Ministre d’ajouter également ‘l’exploitation des potentialités de main-d’œuvre qui s’offrent à notre pays avec le mémorandum d’entente signé avec le Royaume d’Arabie Saoudite, dont la relecture est engagée’’.

S’agissant des progrès enregistrés dans le domaine du travail, le Ministre a souligné l’élection du Niger au conseil d’Administration du Bureau international de travail (BIT) ; la signature de la convention collective interprofessionnelle, le 19 avril 2022 ; la formation des membres du comité directeur national de lutte contre le travail des enfants et le travail forcé.

Pour les perspectives de volet , le Ministre Ibrah Boukary de révéler ‘’la reprise des négociations entre le gouvernement et les centrales syndicales représentatives le 04 mai prochain en vue de finaliser les discussions sur les doléances de 2021 et conclure un protocole d’accord ; l’organisation prochaine d’un atelier gouvernemental et d’un atelier parlementaire sur le rôle de l’inspection du travail dans la migration de la main d’œuvre, enfin, la finalisation du processus de ratification de la convention de 1964 sur les prestations en cas d’accident du travail et de maladies professionnelles’’ .

En matière de protection sociale, le Ministre en charge de l’emploi a annoncé la détermination du taux de couverture sociale qui se situe actuellement à 28,75% ; la mise en place de la mutuelle de santé des agents de l’Etat (MSAE) qui sera bientôt fonctionnelle ; l’élection du Niger comme membre titulaire à la commission de surveillance de la prévoyance sociale, dans le cadre de la conférence interafricaine de prévoyance sociale (CIPRES).

En perspective, dans le domaine de la protection sociale, le Ministre Ibrah Boukary d’annoncer l’évaluation et la révision de la Politique Nationale de Protection Sociale, ainsi que l’élaboration de son plan d’action et enfin l’élaboration d’un code de sécurité sociale consolidé.

Cette année, le traditionnel défilé des travailleurs n’aura pas lieu pour cause de sa probable coïncidence avec la fête de ramadan, néanmoins les différentes centrales syndicales présenteront leurs doléances au gouvernement, et à cette occasion, les pouvoirs publics distinguent les travailleurs les plus méritants en les décorant de médailles d’honneur du travail, indique-t-on.

Dans la même catégorie