MAP Ethiopie: au moins 146 morts dans un glissement de terrain dans le sud du pays AIB SND et diplomatie en couverture des journaux burkinabè AIB Yagha : 18 personnes dans le Conseil provincial des personnes âgées (CPPA) AIB Bazèga/ « Bedou magique »: Quatre présumés escrocs aux arrêts à Kayao pour un préjudice de 17 millions de FCFA AIB Nahouri : Les populations de Guelwongo réparent la route principale qui traverse le village AIB Nahouri/Commune de Ziou : Les populations de Toungou réalisent un ouvrage de franchissement de 75 mètres MAP Sous l’impulsion Royale, l’Afrique peut se prévaloir d’une « chaîne de savants et oulémas » fédératrice (ex-ministre-conseiller auprès de la Présidence sénégalaise) MAP Afrique du Sud : Alerte à la bombe dans un tribunal (police) AIP REVUE DE PRESSE: La lutte contre le désordre urbain à Abidjan et les préparatifs des festivités du 64e anniversaire de la Côte d’Ivoire en Une AIP « Il faut que les lignes bougent », lance Nassénéba Touré aux femmes du district du Goh-Djiboua

Financement et promotion de l’entrepreneuriat agricole au Togo : signature d’une convention de partenariat entre la Bank of Africa et le ministère en charge de l’agriculture


  19 Juin      17        Economie (21802),

 

Lomé, 19 juin (ATOP) – Le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural a signé, le mercredi 19 juin à Lomé, une convention de partenariat avec la Bank Of Africa (BOA)-Togo et SUNU Bank.
Cette convention est un cadre de partenariat pour financer tous les projets rentrant dans les maillons des chaines de valeur agricole, notamment la fourniture d’intrants, la prestation de service, la mécanisation, l’installation des systèmes d’irrigation, la production, la transformation et la commercialisation à un taux d’intérêt préférentiel et d’une durée adaptée aux activités de ce secteur.
A travers cette collaboration, la BOA-Togo met en place au profit des producteurs, une ligne de crédit-bail sur un lot de matériel agricole composé pour la phase pilote de 50 tracteurs et accessoires sur une période de remboursement de 5 ans. SUNU Bank s’occupera de la garantie commerciale des machines. Elles sont destinées à être cédés à des producteurs emprunteurs, organisés en coopérative de prestation de services mécanisés afin de leurs apporter des réponses immédiates à leur besoin en matériels et équipements pour les travaux d’aménagement et de labour, conformément aux missions des Centres régionaux de mécanisme agricole (CRMA) en cours de mise en place.
Ce partenariat vise, entre autres, à faciliter l’accès des agriculteurs à des crédits à des conditions avantageuses pour l’acquisition de machines agricoles modernes, améliorer les rendements agricoles grâce à une meilleure efficacité et à une gestion optimisée des exploitations. Il s’agira aussi de former les agriculteurs à l’utilisation et à l’entretien de ces équipements pour assurer leur durabilité, promouvoir des pratiques agricoles durables qui respectent l’environnement tout en augmentant la productivité et stimuler la création d’emploi dans le secteur agricole et les services annexes tels que la maintenance des machines.
Le ministre, en charge de l’Agriculture, Antoine Lékpa Gbégbéni, a remercié BOA-Togo pour l’aboutissement de cette initiative qui vient contribuer à la promotion de l’accès des producteurs au financement comme l’indique le projet prioritaire P14 de la feuille de route gouvernementale. Il a indiqué que ces 50 tracteurs et accessoires sont déjà acquis et disposé dans les cinq régions économiques du pays. « Nos services techniques ne ménageront aucun effort pour renforcer davantage le dispositif d’appui conseils aux différents acteurs agricoles et les accompagner pour le montage des dossiers cohérents, viables et bancables ainsi que pour une bonne éducation financière.
Le directeur général de BOA-Togo, Youssef Ibrahimi a souhaité qu’en modernisant le paysage agricole du Togo, à travers ce partenariat, il y aura la croissance en produits alimentaires mais aussi positionner le Togo comme un leader régional dans l’agriculture moderne. « Ensemble, nous allons ouvrir une nouvelle ère pour l’agriculture togolaise, une ère de prospérité, de modernisation et de durabilité, » a-t-il précisé.

Dans la même catégorie