APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

Financement et valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation : le projet PPP-VRI présenté aux innovateurs/inventeurs de la Centrale


  24 Novembre      18        Innovation (122),

   

Sokodé, 24 nov. (ATOP)– Un atelier d’échanges entre les porteurs du projet « Renforcement du cadre de partenariats entre les acteurs publics et privés pour le financement et la valorisation des résultats de la recherche et l’innovation » (PPP-VRI) et quinze innovateurs/inventeurs de la région Centrale s’est déroulé, le jeudi 24 novembre à Sokodé, dans la commune de Tchaoudjo 1.

Cet atelier, initié par l’Université de Lomé (UL) en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), s’inscrit dans le cadre d’une tournée nationale. Cette dernière vise à sensibiliser les innovateurs/inventeurs du Togo sur le projet PPP-VRI de l’UL dont l’un des objectifs est la mobilisation de ces acteurs dont ceux de la Centrale autour du Salon international de l’innovation qui se tiendra dans le cadre du Forum international de Lomé, prévu en septembre 2023.

Présentant le projet, le directeur de la DRI (Direction de la recherche et de l’innovation) à l’UL, Prof. Joseph Koffi Tsigbé, a fait savoir que le PPP-VRI qui est financé par l’Union Européenne (UE) et dont le bras armé est l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) est exécuté au Togo, Bénin, Burkina-Faso et au Sénégal. Selon le coordonnateur, l’idée de cette tournée vient du constat selon lequel « à l’intérieur de nospays,il y a des gens qui se battent quotidiennement, qui font du bon boulot mais qui sont inconnus des autorités ou des structures formelles ». Parmi ces personnes, dit-il, il y a des innovateurs et des inventeurs. Pour lui, dans le cadre du projet, il est prévu « la rencontre de ces personnes là pour voir un peu ce qu’elles font au quotidien et quelle est la plus-value de ce qu’elles ont comme innovations ou inventions et comment cela peut contribuer au développement de nos pays respectifs ». Il a souligné que l’objectif majeur du projet, c’est d’amener ces personnes à rencontrer les partenaires du monde public et privé dans le cadre du Forum international de Lomé. Ce forum, a-t-il précisé, permettra à ces innovateurs/inventeurs de discuter des questions de partenariats, tisser des accords entre eux, rencontrer leurs homologues des quatre pays du projet et bénéficier des accompagnements des partenaires. Il a ajouté que le Salon international de l’innovation enregistrera la participation des innovateurs/inventeurs envoyés par chaque pays.

« Le Togo enverra 30 et les autres pays 15 chacun donc au total 75 innovateurs/inventeurs viendront de ces quatre pays », a-t-il précisé. « Alors notre tournée c’est de rencontrer nos innovateurs/inventeurs et de voir les idées les plus novatrices et à la fin, nous allons identifier 30 parmi eux pour participer à ce Salon international de l’innovation ». Prof. Tsigbé a annoncé la mise en place d’un Fonds de valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation à la fin de cette activité.
Les participants ont également suivi un exposé animé par la cheffe division de la Documentation, de l’Information et de la Sensibilisation à l’Institut national de la propriété industrielle et de la technologie (INPIT), Mme Tchandikou Adja. Celle-ci a présenté son institution et sa mission puis sensibilisé son auditoire sur le processus de protection des innovations/inventions.

Dans la même catégorie