ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole

Forécariah/Réalisation d’une école professionnelle : les acteurs du projet échangent sur l’étude environnementale et sociale


  16 Mars      62        Education (7288), Environnement/Eaux/Forêts (6778),

 

Forécariah, 16 mars (AGP)-Dans la perspective de la construction d’une école professionnelle moderne au quartier Fatako 1, secteur fendéfodeya, dans la commune urbaine de Forécariah, une mission du bureau de WSP et la communauté à la base ont échangé le mercredi, 15 mars 2023, sur l’étude environnementale et sociale de ce projet, à la mairie de ladite préfecture.
Après une étude faite par le bureau WSP, cette école professionnelle doit se bâtir sur une superficie de 5 hectares, cédés par les coutumiers de cette localité.
La rencontre de prise de contact a mobilisé les représentants des associations des jeunes, des femmes, des chefs de quartier de Forécariah, des responsables de l’habitat, de l’éducation et des responsables de la mairie.
Au sortir de cette rencontre, Oumar Kondel Barry, chef section génie rurale Forécariah se félicite de ce projet : «  c’est une satisfaction pour la préfecture de Forécariah. C’est un souhait que ce projet se fasse maintenant »

Il a tout de même invité le partenaire au respect des normes environnementales : « Nous demandons aussi le respect de la clause environnementale, un principe qu’il ne faut pas violer. Il faut régler tous les aspects qui sont liés à la vie de l’homme avant d’exécuter ce projet »
Mme Manuela Lapadat, représentante du bureau WSP qui est chargé de la réalisation de cette étude, a souligné que c’est un ouf de soulagement après avoir écouté la communauté. « C’est un projet qui a été promis par le gouvernement guinéen avec la contribution et la participation de la mairie de Forécariah. Ce projet bien accueilli par la communauté répond aux besoins des groupes de femmes et de jeunes qui sont en abandon scolaire et qui cherchent la possibilité d’éducation pour qu’ils puissent se retrouver sur le marché de l’emploi pour mener une belle vie. », a-t-elle déclaré
Présidant à cette rencontre, Elhadj Sékouba Touré, premier vice maire a fait savoir  qu’il s’agit de la construction d’un lycée moderne professionnel sur le site de féndéfodeya .
Poursuivant, il déclare : « Le gouvernement, à travers le ministère de l’enseignement professionnel et technique a demandé de trouver un site à Forécariah pour l’implantation de cette école. Chose demandée, chose faite avec l’appui des coutumiers et de la mairie. A l’heure où nous sommes, tout ce qui est documentation sur le site est établi dans les normes. Et le choix transmis a été fait par le préfet Mohamed 5 Camara»
Aux dires d’Elhadj Sékouba Touré, la couche la plus concernée dans ce projet, est la jeunesse et celle-ci a été massivement représentée dans cette discussion avec les autres couches  sociales.
Avant de clore son intervention, il a expliqué les volets les plus importants : «  c’est dix (10) volets qui doivent se retrouver après la construction de cet édifice. Ce sont tous les corps de métier et avec la haute technologie d’aujourd’hui. Et surtout ce qui a rassuré M. le maire Bady Touré, c’est l’engagement de la jeunesse et les femmes à soutenir ce projet avant, pendant et après »

Dans la même catégorie