APS SENEGAL-AFFAIRES / La Directrice des Opérations de la BM et des hommes d’affaires suisses reçus par le Directeur général de l’APIX APS SENEGAL-TIC-SECURITE / Sécurité numérique : la DCSSI annonce un partenariat ”stratégique” avec Sentrust APS SENEGAL-CUTLURE / Foundiougne abrite le premier festival du ”cousinage à plaisanterie”, les 13 et 14 juillet ACP Ituri : parution de l’ouvrage «Ensemble nous pouvons » pour la cohésion dans la diversité ACP Équateur : Cri d’alarme pour la protection des forêts à Losanganya ACP Ecologie : la RDC élue à la présidence du Comité d’Ethique d’une fédération africaine ACP Kinshasa : 262 patients retenus pour la deuxième campagne des chirurgies gratuites de cataracte ACP Kinshasa : campagne de sensibilisation des parents d’élèves à la lutte contre la poliomyélite ACP RDC : 810 femmes bénéficiaires des soins gratuits contre la fistule obstétricale ACP Kinshasa: des cambistes sensibilisés sur l’instruction administrative organisant le secteur

Fort de ses infrastructures et sa diplomatie sportive, le Maroc « archi-favori » pour l’organisation de la CAN-2025


  31 Janvier      92        Sport (12876),

 

Kinshasa, 31/01/2023 (MAP) – Le Maroc est archi-favori pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2025), écrit le journal congolais « Forum Des AS », tout en mettant en avant les infrastructures aux normes internationales et la diplomatie sportive du Royaume.

« Le Maroc possède les faveurs des pronostics pour remporter la partie. Les indicateurs sont bel et bien au vert », relève le quotidien.

« Point besoin d’aller consulter la VAR pour trancher sur l’organisation de la compétition », note-t-il, soulignant que le Maroc est aujourd’hui incontournable pour le football africain et international.

« Il y a peu, le Maroc a organisé la CAN Féminine-2022 et, dans peu, sera l’hôte, pas pour la première fois, de la Coupe du Monde des clubs en février 2023 », se félicite-t-on.

Par ailleurs, la candidature marocaine est forte, eu égard au « boom » des infrastructures sportives et hôtelières, souligne-t-il.

« Forum Des As » a, en outre, indiqué que le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, en synergie avec la politique mise en place par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a depuis près de dix ans mis les bouchées doubles.

« Le Maroc compte 20 stades avec gazon naturel et éclairage, plus de 200 terrains en gazon synthétique, 5 centres d’entraînement régionaux et le célébrissime complexe de football, Mohammed VI qui, à lui seul prend un large dessus sur les autres candidatures », met-on en exergue.

Le Royaume a, également, mis à disposition ses stades pour que certaines nations puissent y jouer des matchs internationaux, notamment le Burkina-Faso, la Guinée-Équatoriale et le Soudan.

Il sied, aussi, de noter poursuit-on, que des partenariats ont permis que le Maroc puisse construire des terrains de football dans certains pays en Afrique et aussi de faire des dons d’équipements sportifs.

« Le Maroc est un véritable champion de la diplomatie non seulement sur le plan politique mais aussi sportif. En général, ses relations sont au beau fixe avec plusieurs fédérations à l’image de plus de 40 partenariats signés depuis 2015 », met en avant le quotidien congolais.

Quant à l’Algérie, avec sa politisation du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en cours, qui a vu l’absence remarquable du Maroc, le manque d’infrastructures de qualité, ainsi que les conflits internes, amenuisent ses chances, fait observer le média congolais.

Dans la même catégorie