AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Forum MD Sahara : Des experts appellent à une exploitation optimale des ressources en Afrique en faveur du développement


  5 Mars      53        Politique (26031),

 

Dakhla, 05/03/2023 (MAP) – Des experts ont appelé, samedi à Dakhla, à une exploitation optimale des ressources en Afrique et à une meilleure compétitivité en faveur du développement.

S’exprimant lors d’un panel tenu dans le cadre de la deuxième édition du Forum MD Sahara, organisée du 03 au 05 courant sous le thème « Le Maroc en Afrique, un choix Royal pour un Continent global et intégré », l’ex-secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, a souligné la nécessité d’intégrer le marché mondial avec plus de compétitivité, de favoriser les investissements, d’améliorer l’attractivité et la supply chain et d’accorder une place prioritaire à l’approvisionnement.

Mme Boucetta a, dans ce sens, souligné la nécessité de tirer profit du potentiel africain pour rebooster l’économie et réduire tous les gaps enregistrés pour créer des opportunités d’emploi, appelant à favoriser la transition énergétique, la diversification des sources, l’hydrogène vert et les nouvelles technologies en la matière, outre le développement d’une industrie locale et la compétitivité internationale.

Pour sa part, le directeur général de l’Agence marocaine pour l’Efficacité énergétique, Saïd Mouline, a insisté sur la décarbonation des économies africaines et la gestion des énergies et des déchets, à travers la bonne gouvernance, dans le cadre du partenariat public-privé qui nécessitent la confiance entre les partenaires, la transparence dans les contrats et la convergence des orientations.

De son côté, Ali Mehrez, chargé des missions en charge du Partenariat stratégique au sein de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), a affirmé qu’il est temps pour l’Afrique de valoriser ses richesses car elle dispose des ressources naturelles et humaines nécessaires pour le développement, brille par sa jeunesse et déborde d’énergie et d’innovation, appelant les pays africains à se mettre ensemble et à se faire confiance pour construire une position plus forte sur la carte des chaînes de valeur mondiales.

Dans le même ordre d’idée, la présidente directrice générale de Diana Holding, Rita Zniber, a relevé l’importance de la création d’un climat favorable aux affaires et de la promotion du développement humain et économique dans un environnement optimal, en vue de faire face à trois problématiques majeures, à savoir la dégradation de l’environnement, la fragilité économique et la sécurité alimentaire.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et organisée par le groupe média Maroc Diplomatique, l’édition 2023 du MD Sahara est consacrée à l’Afrique, aux actions entreprises par le Royaume en faveur du continent ainsi qu’aux réalisations de la diplomatie marocaine.

La deuxième édition du MD Sahara réunit des experts, diplomates et décideurs des secteurs privé et public, du Maroc et d’autres pays d’Afrique, en vue de partager leurs expériences et d’échanger autour de multiples thématiques dont la diplomatie classique, le renforcement des relations bilatérales, les diplomaties sécuritaire, alimentaire et énergétique, outre le codéveloppement et la solidarité Sud-Sud.

Dans la même catégorie