Côte d’Ivoire : Lutte contre la corruption de la CEDEAO : Un projet de loi adopté Côte d’Ivoire : Au total 42 millions FCFA du gouvernement à 210 femmes du Denguélé pour leur autonomisation AIP : La Côte d’Ivoire va être à l’origine d’une initiative mondiale à la COP 15 (Ministre) Côte d’Ivoire-AIP : Koffi N’guessan vise un enseignement technique et professionnel développé et dynamique RDC : Remise à Lubumbashi des brevets de formation en système LMD à l’université de spécialisation en sciences criminologues RDC – Kasaï Central : l’écrivain Mushikile Beya s’en tient à l’actualité sociale dans ses œuvres Equateur : Congrès national congolais s’apprête d’accueillir le chef de l’Etat à la prochaine conférence des gouverneurs prévue à Mbandaka RDC / Sud-Kivu : lancement officiel du projet d’électrification des 24 villages du territoire de Fizi Equateur : conférence débat en faveur des femmes leaders RDC : La femme doit prendre conscience qu’elle peut faire le jeu politique en 2023, soutient la LINELIT

Fronde sociale : un parti politique exhorte le gouvernement à maintenir le dialogue


  1 Juin      28        Politique (20044), Société (37853),

   

Ouagadougou, le 30 mai 2019 (AIB) – Le Parti socialiste (PS) Burkina, a exhorté jeudi, le gouvernement à maintenir le dialogue avec les syndicats de la Fonction publique, dans un contexte marqué régulièrement par des revendications salariales.
«Nous invitons le gouvernement a toujours maintenir le dialogue avec ces acteurs incontournables de notre service public, afin de trouver des solutions inclusives et transversales pour l’ensemble de nos braves travailleurs», a indiqué le président du PS Burkina, Aboubacar Rimnonglo Balima, jeudi face à la presse.
Selon M. Balima, cela fait plusieurs semaines que le mouvement syndical est (entré à nouveau) en ébullition pour demander des meilleures conditions de vie et de travail.
Aboubacar Balima a dénoncé la non application des protocoles d’accord que le gouvernement a signé avec certains syndicats.
«Il serait regrettable de traiter les syndicats comme des voyous, en entretenant des bras de fer sans issue certaine», a recommandé Aboubacar Balima.
Il a signalé que : «Le PS sera toujours aux côtés du mouvement social, c’est pourquoi nous invitons l’ensemble de ses acteurs a toujours prendre des dispositions dans le cadre de leurs actions d’humeurs afin de soulager les usagers, qui souvent en pâtissent».

AD/ata/ak

Dans la même catégorie


Article

  24 Janvier     6

Article

  24 Janvier     5

Article

  24 Janvier     12

Article

  24 Janvier     6