MAP La sous-secrétaire d’Etat américaine à la Sécurité civile salue le modèle démocratique sénégalais MAP Crise humanitaire au Soudan: Washington annonce une aide de 315 millions de dollars MAP Le Maroc disposé à élargir les domaines de sa coopération avec Madagascar (M. Bourita) MAP Cameroun: un gendarme tué et quatre autres blessés dans une attaque de Boko Haram ANP Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage s’enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua AGP Guinée : 172199 candidats affrontent les épreuves du Brevet d’Etudes de Premier Cycle AGP GUINÉE/MÉDIA : DEUX COMMISSAIRES DE LA HAC SUSPENDUS POUR FAUTE LOURDE (COMMUNIQUÉ) AGP Guinée/Tribunal Militaire : 10 ans de prison requis contre le Général SadibaKoulibaly AGP Guinée/Collectivité :Les 356 communes rurale et urbaine du pays dotées en équipements informatiques par l’ANAFIC ANG Telecomunicações/Ministro diz que o projeto do Cabo submarino “Amilcar Cabral” vai reforçar a integração da Guiné Bissau ao mundo global

Gabon: Au moins 29 morts dans le naufrage d’un ferry (Nouveau bilan)


  24 Mars      12        Monde (2171),

 

Libreville, 24/03/2023 (MAP) -Au moins 29 personnes sont mortes dans le naufrage d’un petit ferry au large du Gabon, le 9 mars, et huit autres restent portées disparues, après qu’un corps a été repêché, jeudi, a annoncé le gouvernement.

Quinze jours après le drame, les recherches se poursuivent pour retrouver les dépouilles des disparus, précise le gouvernement sur son site internet vendredi.

Cent-vingt-quatre naufragés avaient pu être récupérés vivants sur les 161 occupants de l’Esther Miracle officiellement enregistrés à bord lorsqu’il a appareillé de la capitale Libreville pour rallier le port pétrolier de Port-Gentil dans la nuit du 8 au 9 mars.

Ce navire mixte de passagers et de fret de la compagnie privée Royal Cost Marine (RCM) a coulé en plein milieu de la nuit à dix km de la côte.

Le 17 mars, le procureur de la République de Libreville avait annoncé l’interpellation de 33 personnes depuis le drame dans le cadre d’une enquête pénale pour déterminer les causes du naufrage, notamment des fonctionnaires du ministère des Transports, de la Marine marchande et des cadres de la RCM.

Pour sa part, le Ministre gabonais des Transports, Brice Paillat avait remis sa démission au président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui l’a acceptée.

Dans la même catégorie