ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf: LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Gabon : Le Festival international du livre gabonais et des arts s’ouvre le 25 mai prochain


  22 Mai      410        Arts & Cultures (2919), Livres (384),

 

Libreville, 22 Mai (AGP) – La présentation de cet événement, qui se tiendra du 25 au 27 mai prochains, a été faite samedi par le directeur artistique du festival international du livre gabonais et des arts (FILIGA), Rosny Le Sage Souaga, au cours d’une conférence de presse à Libreville.

Cette première édition, organisée sous le thème «La contribution du livre à l’éveil citoyen de la jeunesse», a pour objectif de permettre aux auteurs et artistes gabonais d’avoir un espace commun d’expression autour du livre et des arts.

Il s’agit, selon le directeur artistique du FILIGA, d’une initiative du collectif d’écrivains membres de l’Union des Écrivains Gabonais (UDEG), qui a pour objectif de célébrer la culture et de positionner le livre et les arts comme produits d’émancipation intellectuelle auprès de la jeunesse.

«Ici le FILIGA se propose de répondre à la problématique de l’incivisme dans nos pays en incluant l’apport du livre pour une jeunesse responsable. Cette thématique contribuera à orienter positivement l’influence des jeunes, aussi bien que les adultes les uns sur les autres afin d’assumer la pleine participation de chacun à la vie sociale en tant que partenaires utiles et à part entière», a indiqué Rosny Le Sage Souaga.

La présidente de l’UDEG Pulchérie Abeme Nkoghe ép. Jamboue a félicité l’initiative prise par cette nouvelle vague d’écrivains gabonais. «La littérature gabonaise sera mise au devant de la scène. Elle va non seulement partager son expérience avec les invités qui seront des nôtres, elle va aussi recevoir de qui viendra de l’extérieur. La deuxième satisfaction est du fait que cette initiative a été mise en place par un collectif de jeunes écrivains. Ça veut dire que dans la littérature gabonaise, il y a une nouvelle génération qui prend la relève du travail qui avait déjà été fait par leurs aînés. Le rêve pour les anciens c’est d’avoir une continuité. Je félicite ce jeune collectif d’écrivains, la nouvelle plume gabonaise qui a mis en place une plateforme pour magnifier notre belle littérature gabonaise», a-t-elle souligné.

Cet évènement artistique et littéraire aura pour invités d’honneur la Guinée Conakry, ainsi que la France, le Canada, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Burkina-Faso, et la République Centrafricaine(RCA). Pendant trois jours, des conférences, lectures, dédicaces, cafés littéraires, ateliers de formation, exposition de livres et visites, seront au rendez-vous au musée national et à l’Institut français du Gabon (IFG).

Dans la même catégorie