AIP Frédéric Lapyere propose des politiques incitatives pour des secteurs créateurs d’emploi vert AIP Des améliorations notées dans le renforcement de la cohésion sociale dans la Bagoué AIP Anne Ouloto annonce un nouveau statut général de la Fonction publique AIP Point de la situation de la COVID-19 au 04/12/2021 AIB Koulpelogo: la diaspora vivant en Allemagne offre une machine à laver au CMA de Ouargaye AIB Koulpelogo: la diaspora vivant en Allemagne offre une machine à laver au CMA de Ouargaye APS LA JOURNÉE DE NETTOIEMENT ‘’BËSUP SETAL’’ VA AMÉLIORER LE CADRE VIE DES POPULATIONS (MINISTRE) APS DES OSC S’ENGAGENT À ‘’PARTICIPER ACTIVEMENT À LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION’’ APS MACKY SALL : ’’LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES DOIVENT ÊTRE DES MODÈLES DE PROPRETÉ ET DE CADRE DE VIE’’ APS OUSSAINOU DARBOE : ’’LES GAMBIENS DOIVENT TOUT FAIRE POUR PRÉSERVER LA PAIX SOCIALE APRÈS LA PRÉSIDENTIELLE’’

Gabon : Les Présidents des Juridictions désormais outillés


  15 Octobre      37        Justice (1314),

   

 

Libreville, 15 Octobre (AGP) – Au terme de 5 jours du séminaire de formation des formateurs à la vulgarisation des lois adoptées dans le cadre du programme gouvernemental Gabon-Égalité, les présidents des juridictions en sortent outillés.

La clôture du séminaire de formation s’est faîte sous une note de satisfaction générale ce vendredi 15 octobre, par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux et Chargé des Droits de l’Homme, Erlyne Antonela Ndembet-Damas.

Durant ces 5 jours, les Magistrats, par ailleurs Présidents de Juridictions, ont été enseignés sur les modules tels que : Initiation à la pédagogie pour adultes ; notions de droits humains et leur garantie par le juge ; contextualisation des nouvelles lois, analyse des textes de lois ; étude des nouvelles lois et spécificité des violences concernées par elles ; Impact sur le code civil et code pénal ; cas pratiques, témoignages de victimes et échanges interactifs ; restitution des groupes ; rédaction du rapport final.

Lors de l’allocution de clôture prononcée à l’École nationale de la Magistrature, la Garde des Sceaux a tenu à féliciter les Chefs des juridictions pour leur participation active et enrichissante, qui constitue un point de départ important pour la vulgarisation de ces nouvelles lois qui viennent renforcer le dispositif de protection et de garantie des droits de l’Homme au Gabon, et surtout des droits des femmes.

Erlyne Antonela Ndembet-Damas a dit ne pas douter de ce que les 3 objectifs du séminaire ont été atteints. Au nombre des objectifs: «Donner aux participants les éléments de compréhension du nouveau dispositif législatif en matière de promotion, de l’égalité entre les hommes et les femmes ; leur donner les outils pédagogiques nécessaires qui leur permettront, par la suite, de former les autres acteurs qui seront chargés de mettre en application ces nouvelles lois ; travailler à la diffusion et à la vulgarisation de ces lois sur l’ensemble du territoire national.

Tout comme elle a invité l’ensemble des chefs des juridictions, à être les relais du travail qui a été réalisé tout au long du séminaire de formation sur «la stratégie Gabon Égalité», sous le thème : «Application de la loi portant élimination des violences faites aux femmes, et dernière modifications du Code pénal et du code civil».

«Cet esprit et cet enjeu, vous les maîtrisez désormais. Vous devrez donc faire en sorte qu’ils soient parfaitement intégrés chez tous les personnels des juridictions et tous les autres acteurs chargés de mettre en application ces nouvelles lois. C’est désormais votre responsabilité, mais c’est une responsabilité que vous assumerez, bien entendu, avec notre soutien et notre accompagnement», a-t-elle précisé aux séminaristes.

Intervenant pour sa part, le Directeur de l’École nationale de la Magistrature, Jean Désiré Ossaga Madjoue, a attiré l’attention des Chefs des Cours d’Appels quant à leur responsabilité dans la transmission des rudiments acquis tout au long du séminaire.

«En qualité de chefs, vous disposez de toute l’autorité juridictionnelle. L’Ecole nationale de la Magistrature vous assure de tout son soutien, au niveau pédagogique, lors des restitutions dans vos différentes juridictions», a-t-il fait savoir.

Dans la même catégorie