Inforpress São Vicente/Futebol: Familiares e amigos rendem homenagem a Dukinha com torneio de veteranos Inforpress Representante do PNUD considera que Cabo Verde tem “desafios importantes” face à “lentidão da justiça” Inforpress Presidente do Siacsa posiciona-se contra o Orçamento do Estado para 2022 Inforpress Mau Ano Agrícola: Câmara de Santa Catarina prevê reabertura de frentes de trabalho com o programa de mitigação Inforpress Índice de volume de negócios aumenta em 15,9% no terceiro trimestre de 2021 face ao mesmo período de 2020 Inforpress Cabo Verde assinala Dia das Pessoas com Deficiência com Unified Sports envolvendo políticos e diplomatas Inforpress Brava: Jovem defende que investir na plantação de capim elefante diminui os efeitos da seca na criação animal  Inforpress Associação Business Angels de Cabo Verde quer fomentar sector do empreendedorismo no país AIP La CEI en campagne pour des élections sans violence AIP Bolloré transport et Logistics présente son expertise sur la gestion des concessions portuaires à « Expo Dubaï 2020 »

Gabon : Plus de 152 millions USD du FMI pour juguler l’impact du Covid-19


  31 Juillet      26        Monde (461),

   

Libreville, 31/07/2020 (MAP)- Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, vendredi, en faveur du Gabon un décaissement de 152,61 millions de dollars (environ 84 milliards de FCFA) au titre de l’instrument de financement rapide ((IFR) pour aider le pays à faire face à la pandémie de Covid-19.

Il s’agit du deuxième financement accordé au pays au titre de l’IFR après celui d’avril dernier (147 millions de dollars américains). Le but étant d’aider le Gabon à satisfaire les besoins urgents de financement de la balance des paiements qui résultent de la pandémie de Covid-19, indique l’institution de Bretton Woods.

Selon le FMI, les autorités ont mis en œuvre des mesures louables pour limiter la propagation de la pandémie de Covid-19. Toutefois, depuis l’approbation du premier achat au titre de l’IFR, le 9 avril 2020, la diminution de la demande extérieure et l’intensification des effets des mesures d’endiguement ont davantage dégradé les perspectives de croissance et aggravé les positions extérieure et budgétaire du pays.

La baisse de l’activité intérieure et les répercussions des mesures liées à la crise sur les recettes non pétrolières et les dépenses, combinées aux pertes de recettes pétrolières, sont source de fortes pressions sur les finances et la dette publiques, a expliqué l’institution financière.

A cette occasion, le directeur adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa, a souligné que les administrateurs ont pris « acte des progrès réalisés par les autorités dans la mise en œuvre de mesures immédiates visant à limiter la propagation du virus et à en atténuer les répercussions sociales et économiques ».

Cependant, a ajouté M. Furusawa, ils ont noté « qu’une nouvelle détérioration de la conjoncture mondiale et une intensification des effets de la pandémie de Covid-19 ont considérablement assombri les perspectives macroéconomiques depuis le premier achat au titre de l’IFR, ce qui a créé de nouveaux besoins de financement », précisant que « la nouvelle demande au titre de l’IFR fournira un soutien budgétaire et contribuera à catalyser un soutien supplémentaire de la part des partenaires au développement ».

Dans la même catégorie