ANP 2ème session extraordinaire du parlement de la CEDEAO : Les députés communautaires examinent le projet de budget 2022 de l’institution ACP Les parents appelés à scolariser les enfants non-voyants ACP Ituri : la CNSS débloque près de 184.987.800 FC pour les allocations du premier trimestre 2021 ACP Evaluation de l’accord de coopération COMESA et incubateur cuir de l’OPEC ACP Justice/RDC : le Président de la République à la cérémonie de la rentrée judiciaire de la cour de cassation AGP Boké/célébration de Maouloud: Les fidèles musulmans prient pour la paix et l’unité nationale en Guinée AGP Conakry/environnement: Vers l’aménagement de 22 ronds-points et espaces publics de la ville ANG ANP/Gabinete de Assessoria de Imprensa nega gastos de mil milhões de francos CFA no arrendamento de instalações para funcionamento do órgão ANG Presidenciais’2021/ Missão de observadores avalia positivamente processo eleitoral cabo-verdiano Inforpress Présidentielle’2021: la mission d’observation évalue positivement le processus électoral en mettant en avant la civilité

Gabon: Présentation de l’étude d’impact environnemental de la route Oyem-Medzeng


  9 Mai      52        Science (376),

   

Libreville, 09 Mai (AGP) – C’est Jean Baptiste Massamouna, expert du cabinet international de consulting, commis à cet effet, qui a fait cette présentation le 7 mai dernier à la salle de réunion du gouvernorat.

La présentation de cette étude d’impact environnemental et social, sollicitée par la Commission de communauté économique de la Cémac, s’est faite en présence de nombreuses personnes dont des élus locaux et des chefs de villages et regroupements de villages.

La présentation de cette étude d’impact environnemental et social a pour objectif de porter à la connaissance du public les impacts sociaux, économiques notamment, engendrés par l’aménagement et le bitumage de l’axe routier Oyem-Assok-Medzng, long de quarante kilomètres.

«La présente étude a été menée en conformité avec le décret N° 539 qui réglemente les études d’impact environnemental en République gabonaise. Après la phase de collecte des données et de consultation des populations, nous sommes là aujourd’hui pour présenter cette étude au public», a expliqué le consultant, non sans souligner que les travaux qui seront réalisés impacteront également la bio- diversité.

«Il importe de retenir ici que les impacts sur la biodiversité sont minorés, les plus importants sont les impacts socio-économiques, car des maisons d’habitation, des commerces, des plantations, etc. seront détruites, pour cette raison, un plan environnemental et social a été mis en place en vue d’une bonification desdits impacts, afin qu’ils ne soient pas beaucoup ressentis par les populations», a indiqué M. Moussamouna, soulignant cependant que l’étude n’est pas encore arrivée à son terme.

«Nous sommes encore à mi-chemin, mais suffisamment avancé, nous espérons organiser assez rapidement, à la fin, l’atelier de restitution destiné à valider la présente étude d’impact environnemental et social», a conclu l’expert, égrenant quelques retombées bénéfiques liées à l’aménagement et au bitumage prochain de la voie publique de l’axe Oyem-Assok-Mendzeng.

AGP/EMM

Dans la même catégorie