GNA Covid-19, more people queue to vaccinate in New Juaben North GNA Government cannot renege on its responsibility – Tema East MP GNA Ayorkor Botchwey calls for strengthening of Ghana-São Tomé and Príncipe relation GNA Give financial institutions confidence to lend to private sector– Dalex GNA AfCFTA/China sign MoU on establishing Expert Group on Economic Cooperation APS ATELIER DE RESTITUTION SUR LA RÉFORME DES TEXTES RELATIFS À LA DÉCLARATION DE PATRIMOINE, MARDI APS MOLY KANE REMPORTE LE POULAIN D’OR DE LA 27E ÉDITION DU FESPACO APS MACKY SALL PLAIDE POUR UN FONDS AFRICAIN DE PROMOTION DU CINÉMA APS COVID-19 : UN DÉCÈS ET 2 NOUVEAUX CAS APS CANCER DU COL DE L’UTÉRUS ET DU SEIN : 217 FEMMES DÉPISTÉES À TOUBA

Gabon : Signature d’un partenariat entre l’ONE et l’Ecole 241


  12 Juin      33        Education (5935),

   

Libreville, 11 Juin (AGP) – Le directeur général de l’Office national de l’emploi (ONE), Hans Landry Ivala, et le directeur de ‘’l’Ecole 241’’, Sylvère Boussamba, ont procédé ce mardi 11 juin à Libreville, à la signature de convention de partenariat de deux dispositifs notamment le Stage en entreprise pour jeune (SEJ) et le Contrat d’apprentissage jeunesse (CAJ).

Ce partenariat engage l’ONE à l’insertion des jeunes issus de cette école dans le milieu professionnel. Pour cette promotion, 43 jeunes se verront insérer dans le réseau de partenaires de l’ONE. A cet effet, l’ONE envisage organiser une rencontre entre étudiants et entreprises dans les jours à venir.

«Nous allons faire une rencontre à l’Institut français pour pouvoir présenter ce qui est fait pour que nous arrivons à mettre en place un dispositif huilé qui permettra à chaque étudiant, dans le cadre de notre réseau de partenaires, de trouver un stage. Non seulement pour cette cohorte, mais aussi pour bien d’autres. Cela permet d’améliorer l’employabilité. (…) L’ONE se chargera également de présenter à ces étudiants ce que nous faisons dans le cadre de l’auto-emploi à travers le dispositif ONE entreprendre», a souligné le directeur de l’ONE avant d’insister sur la crédibilité des établissements qui favoriserait l’employabilité des jeunes.

«Il faut aujourd’hui tirer la formation vers le haut. Les partenaires de cette école sont l’Ambassade de France et l’OIF. Cela sous-entend qu’il y a une certaine crédibilité et c’est ce qu’on veut. Dans le monde du travail, c’est souvent la crédibilité qui joue. Nous pensons que l’un de gros problèmes de notre chômage, c’est que beaucoup de gabonais sont inscrits dans des écoles qui ont des qualités d’offres pédagogiques à remettre en cause. Et cela affaiblit leur employabilité», a-t-il fait savoir.

Pour le directeur de ‘’Ecole 241’’, cette convention, d’une durée de deux ans renouvelables après une évaluation, vient à point nommé. «Au terme de leur formation, nous avons aussi comme engagement 100% d’intégration sociale et professionnelle. Nous venons donc de signer avec l’ONE ce partenariat qui permettra à ces jeunes de rentrer dans le monde de l’entreprise et de participer activement à la transformation numérique de notre économie», a indiqué Sylvère Boussamba.

Dans la même catégorie