APS SÉNÉGAL–POLITIQUE–DIPLOMATIE / Un universitaire explique les dessous de la diplomatie de bon voisinage prônée par Dakar APS SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / A Banjul, Bassirou Diomaye Faye ”sera accueilli comme il se doit”, assure un officiel gambien APS SENEGAL-SIERRALEONE-COOPERATION / Le vice-président de la Sierra Leone reçu en audience par Bassirou Diomaye Faye APS SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE / Dakar et Banjul invités ‘’à jouer un rôle pilote’’ dans le processus d’intégration sous-régionale APS SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi APS SENEGAL-AFRIQUE-CINEMA / Un expert salue la solidarité féminine mise en avant dans certains films pour sensibiliser sur le réchauffement climatique MAP CAN de futsal (demi-finale) : Le Maroc en finale et en Coupe du monde après sa victoire face à la Libye (6-0) MAP CAN de futsal (demi-finale): Le Maroc évince la Libye (6 – 0) se qualifie pour le Mondial MAP Le ministre malien de l’Agriculture salue les progrès du Maroc en matière de gestion d’eau et de barrages MAP Océanographie: Madagascar souhaite tirer profit de l’expérience marocaine (ministre malgache)

Gabon : Une délégation du Fonds mondial contre le Sida reçue au ministère de la Santé


  8 Février      47        Santé (15362),

 

Libreville, 08 février 2023 (AGP)-Le ministre délégué à la Santé et aux affaires sociales, Justine Libimbi Mihindou, en lieu et place du ministre Guy-Patrick Obiang Ndong, a reçu lundi 06 février 2023, à Libreville, une délégation du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme, conduite par Monica Takyi-Appiah, gestionnaire du portefeuille Gabon. Les discussions ont porté sur les différents investissements de l’organisme au Gabon, le contexte épidémiologique du pays au sujet de ces trois pathologies (Sida, tuberculose et paludisme), ainsi que sur la performance programmatique et le cycle de la prochaine subvention.

En séjour au Gabon pendant six jours, la délégation d’experts du Fonds mondial est venue présenter les modalités de mise en œuvre de cette subvention à la partie gabonaise. Ils ont à cet effet mis l’accent sur les différents investissements, le contexte épidémiologique du Gabon pour le Sida, la tuberculose et le paludisme, la performance programmatique et le cycle de la prochaine subvention. C’était en présence de la présidente du Comité de coordination multisectoriel de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (CCM-Gabon).

Occasion pour Monica Takyi-Appiah de préciser au ministre délégué que  l’allocation du Fonds mondial viendra compléter les investissements du Gabon dans le cadre de la prévention, du traitement et des soins de ces trois maladies. Pour elle, le gouvernement gabonais devra alors assurer : un approvisionnement continu en produits de santé pour les trois maladies, des investissements significatifs pour renforcer les programmes nationaux de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la mise en place d’un mécanisme de réponse communautaire, ainsi que des systèmes de santé résilients et durables.

Le ministre délégué a rassuré les experts du Fonds mondial de la volonté du gouvernement de collaborer de manière franche et sincère avec cette institution financière.

Il convient de rappeler que c’est grâce au plaidoyer du président de la République, Ali Bongo Ondimba, que le Gabon a été à nouveau éligible au Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Dans la même catégorie