MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Gabon/Esther Miracle : le gouvernement ne confirme pas la rumeur des cinq rescapés de Sao-Tomé


  13 Mars      26        Société (45887),

 

Libreville, 12 mars 2023 (AGP) – Le Premier ministre, Alain-Claude Bilée-By-Nze, n’a pas confirmé la rumeur sur le sauvetage de cinq rescapés du Esther Miracle par des pêcheurs Santoméens, lors de sa visite, ce dimanche matin au Port-Môle, des familles endeuillées à qui il a annoncé, très ému, la poursuite des recherches en mer.

«Sur les rescapés qu’on aurait retrouvé à Sao-Tomé, nous avons vérifié auprès des autorités santoméennes, par les Affaires étrangères, par Interpole par la Marine marchande. A l’heure où nous parlons les autorités ne confirment pas. On n’a pas de confirmation», a déclaré le Premier ministre, Alain-Claude Bilié-By-Nze face aux familles et de nombreux personnes qui se retrouvent désormais tous les jours au Port-Môle, demandant que les familles qui ont des informations puissent les communiquer.

«Si c’est vrai, c’est une bonne nouvelle, si ne n’est pas vrai c’est dommage», a clamé Alain-Claude Bilié-By-Nze, expliquant qu’il est venu avant pour témoigner sa solidarité aux familles et indiquer que les recherches se poursuivent.

« C’est d’abord m’associer à la douleur des familles. La deuxième chose que j’ai à dire, c’est que nous n’avons pas arrêté les recherches. Nous avons continué les recherches dès le premier jour», a expliqué le chef du gouvernement, précisant que sur le site, il y a un bateau de la Compagnie pétrolière Pérenco avec des robots plongeurs pour localiser l’épave et qu’une équipe de Gabon télévision sera embarquée dans un hélicoptère,  afin de montrer au public comment les recherches se poursuivent au large de Nyonié.

«Nous n’allons pas arrêter les recherches tant qu’on n’aura pas localisé l’épave et qu’on n’est pas sûr qu’on a remonté tous les corps», a ajouté le Premier ministre, la voix nouée et pleine d’émotion.

Le Premier ministre a promis une meilleure communication face au tollé au sujet du manque d’informations. «Notre pays vit un moment difficile», a-t-il indiqué, appelant au calme car «personne n’est heureux de ce qu’il se passe ».

Un enfant et deux adultes ont péri, quand l’Esther Miracle, un navire mixte de transport de passagers et de fret opéré par Royal Cost Marine, qui reliait Libreville à Port-Gentil a coulé en pleine nuit jeudi 9 mars au large de Nyonié.

Le nombre d’occupants du Esther Miracle a été réévalué à 161 vendredi soir au lieu des 151 annoncés le jour du drame.

«Cent-vingt-quatre personnes ont été secourues, trois corps sans vie retrouvés tandis que 34 personnes sont portées disparues et les recherches se poursuivent», avait déclaré vendredi soir sur la chaîne de télévision publique Gabon Première le procureur de la République adjoint de Libreville, Loïc Mangongo.

Dans la même catégorie