MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) MAP Sénégal: le gouvernement adopte un projet de loi d’amnistie des faits liés aux violences survenues entre 2021 et 2024 (officiel) MAP La méningite tue au moins 20 élèves dans le nord-est du Nigeria MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection nationale féminine de football bat son homologue tunisienne (4-1) et se qualifie au 4è et dernier tour AIP François Olivier Gosso nommé directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement AIP Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024 AIP Lutte contre le paludisme: vers la consolidation des résultats de 2023 dans l’Indénié-Djuablin AIP Des experts en génie civil s’inspirent de l’expérience du LBTP en matière de revêtements routiers AIP Valentine’s day : les participants instruits sur l’harmonie dans le couple lors de la 2ème édition

Gabon/Leadership féminin : De nombreux exemples en administration, politique et entrepreneuriat


  19 Avril      162        LeaderShip Feminin (446),

 

Libreville, 19 avril 2023 (AGP) – L’émulation en matière de leadership féminin est incontestable au Gabon. Loin d’être considérée uniquement dans son rôle de mère ou d’épouse, la femme gabonaise se démarque désormais en matière de responsabilités, tant au niveau national qu’international.

Les politiques visant à promouvoir la gente féminine, et initiées par les autorités gabonaises, les organismes internationaux et les ONG féminines, permettent de plus en plus à la femme gabonaise de se positionner dans l’arène politique, administratif, entrepreneurial, ou associatif de son pays.

En terme de représentativité dans le gouvernement par exemple, le pourcentage des femmes est non négligeable. Elles chapeautent des départements aussi prestigieux que la Défense, la Justice, pour ne citer que ceux-là.

À ce propos, les annales de l’histoire du Gabon nous notifient qu’une femme, en la personne de Rose Francine Rogombé, avait été investie provisoirement présidente de la République, lors de la transition politique de 2009, consécutive au décès  du président Omar Bongo Ondimba.

Par ailleurs, plusieurs institutions de la République sont dirigées avec brio par des femmes. Il s’agit de Marie-Madelaine Mborantsouo, à la Cour Constitutionnelle, ou Lucie Milebou-Aubusson, au Sénat.
Dans l’arrière-pays, les femmes sont assez représentatives à la tête des gouvernorats. Nous citerons Paulette Mengue M’Owono dans la province du Woleu-Ntem, Nicole Nouhando dans le Moyen-Ogooué, Christiane Leckat, gouverneure de la Ngounié, et Marie Françoise Dikoumba dans à la Nyanga.

De même, au niveau des municipalités, on retrouve des femmes qui participent ou président aux affaires de la cité.
Dans le même temps, plusieurs associations et PME sont créées et dirigées par des femmes, en vue de booster les autres en matière de leadership et d’autonomisation.

À ce sujet, le Réseau des Femmes Actives du Gabon, créé en juin 2020, compte plus de 30 leaders associatifs, des centaines d’entrepreneurs et de professionnelles.

Il faut dire que le leadership féminin au Gabon est sur la bonne voie. Cependant, pour certaines qualités reconnues à la gente féminine, les femmes leaders devraient davantage se démarquer, afin de briser les barrières et les préjugés qui peuvent encore constituer un frein à leur épanouissement.

Dans la même catégorie