ANP La Secrétaire générale Adjointe des Nations Unies sera au Niger du 24 au 25 juillet ACI Congo/Justice: Six cadres de la santé présentés à la justice pour détournement de fonds à Dolisie MAP Monrovia : Participation du Maroc à la RHN des ministres des Affaires étrangères, des Finances et de la Défense de l’UFM MAP L’intégration continentale et régionale, une nécessité pour les pays africains (Lourenço) ANP Inauguration d’infrastructures, Journée « portes ouvertes » et port de toge à l’Université de Tahoua MAP L’Afrique du Sud se dote, enfin, d’une loi sur le changement climatique ANP Métiers de Pétrole : La SONIDEP offre des bourses d’études aux nouveaux bacheliers du Niger APS SENEGAL-SANTE-AFRIQUE / Un nouveau rapport souligne ”l’urgence d’intensifier les services de lutte contre le Vih” APS SENEGAL-HIVERNAGE-PREVISIONS / Orages et pluies sur la quasi-totalité du pays, à partir de mardi (Anacim) APS SENEGAL-SPORTS / Karaté : le championnat national prévu ce week-end

Gabon/Lutte contre la vie chère : ouverture des assises provinciales à Tchibanga


  30 Mars      84        Société (45955),

 

Libreville, 30 Mars, (AGP) – Le ministre de l’Economie et de la relance, Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse Mbou, en présence de son collègue délégué aux Travaux publics, Mamadou Omar Boueni, et du gouverneur de province, Nicole Nouhando, a ouvert, ce jeudi, les travaux des assises provinciales de lutte contre la vie chère, en présence, en prélude au débat national préconisé par le gouvernement du 8 au 10 avril prochains.

Plusieurs acteurs au développement prennent part à ces rencontres, au nombre desquels : les administrations publiques, par le biais des directions régionales des différents ministères, les collectivités locales, les opérateurs économiques et les différentes associations des consommateurs.

Ces assises qui se tiennent simultanément dans l’ensemble des capitales provinciales du pays, ont pour objectifs pour le gouvernement gabonais, de mettre en place des mécanismes pouvant  améliorer les conditions de vie des populations. « Il s’agira de donner la parole à toutes les couches sociales de la population afin de recueillir leur avis sur le phénomène de la vie chère au niveau local.

«Le gouvernement attend susciter l’adhésion sans exclusive de toutes les parties concernées par la problématique de la vie chère au Gabon », a soutenu le ministre de l’économie et de la relance.

En rappel, La hausse brutale des prix et notamment ceux des produits alimentaires, a concouru à la  dégradation des pouvoirs d’achat des ménages gabonais. Afin de faire face cette dernière, le président de la République Ali Bongo Ondimba, a initié plusieurs mesures, en vue de soutenir le pouvoir d’achat des populations, surtout, les plus fragiles en l’occurrence.

C’est dans cette optique que dans sa déclaration de politique générale, le Premier ministre gabonais Alain Claude Bilié-By-Nzé, sitôt nommé, s’est engagé à organiser les assises nationales de lutte contre la vie chère.

Dans la même catégorie