APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Genève : Le Maroc se positionne en acteur principal reliant l’Afrique au monde (experts)


  15 Mars      50        Société (45940),

 

Genève, 15/03/2023 -(MAP)- Des experts en affaires stratégiques et économiques ont mis en avant, mardi à Genève, les opportunités offertes par le positionnement du Maroc en tant qu’acteur principal reliant l’Afrique au monde.

Dans une conférence organisée par l’ONG  »Promotion du développement économique et social’’ (PDES), les intervenants ont affirmé que le Maroc, grâce à ses choix économiques et de développement et ses acquis durant les dernières années, a ouvert les yeux de l’Afrique sur des possibilités inouïes pour édifier un projet de développement global servant les intérêts des habitants du continent.

Fort de son positionnement géostratégique, de sa stabilité politique et de ses réalisations palpables en matière d’infrastructures et d’investissement dans des secteurs à haute valeur ajoutée, le Maroc se positionne comme une locomotive de développement au sein du continent, a souligné le président de l’ONG, qui bénéfice du statut consultatif spécial auprès du Conseil Économique et Social des Nations Unies, Noureddine Obbad.

Ces caractéristiques font que le Maroc incarne les rêves des habitants du continent en accueillant des investissements renforçant le lien de complémentarité avec l’Europe et en s’imposant comme axe du partenariat gagnant-gagnant, a poursuivi M. Obbad.

Le port de Tanger Med est l’incarnation parfaite de cette dynamique, a-t-il observé, tout en mettant l’accent sur les milliards de dirhams investis dans les provinces du sud, ce qui fait du Maroc la porte d’entrée au continent pour divers partenaires internationaux.

Le Maroc est un partenaire qui participe activement à de nombreux projets de développement en Afrique et qui se caractérise par sa capacité à relever les défis futurs à travers des projets de développement qui répondent aux besoins vitaux des Africains, a, de son côté, indiqué l’expert économique ivoirien, Adama Adjomayi.

Pour sa part, le président de la Chambre de commerce suisse au Maroc, Christophe De Figueiredo, a présenté un exposé sur l’évolution des relations helvético-marocaines, soulignant que les échanges économiques entre les deux pays ont atteint un niveau record en 2022, ouvrant la voie à un avenir encore plus prometteur.

Les plus grandes marques suisses sont présentes dans le tissu économique marocain, a-t-il ajouté, notant toutefois qu’il reste un énorme potentiel d’investissement à saisir, notamment pour les PME suisses, au Maroc et à travers lui en Afrique.

Par ailleurs, le journaliste et chercheurs en affaires stratégiques, Alain Jourdan, a analysé les relations entre l’Afrique et l’Europe, estimant que la dynamique actuelle marquée par des politiques africaines indépendantes au service des besoins de développement du continent représente une nouvelle vague qui s’affranchit du colonialisme.

Le Maroc, grâce à son effervescence diplomatique visant à diversifier les partenariats et à adhérer à des investissements à haute valeur ajoutée, incarne parfaitement cette dynamique, s’imposant comme la porte d’entrée de l’Afrique, a-t-il dit.

Le fondateur de l’association suisse des étudiants en diplomatie, Pablo Demierre, a, quant à lui, mis en avant les atouts qui font du Maroc une locomotive de développement en Afrique, citant en particulier sa position géographique, son développement économique, sa résilience face à la pandémie et ses chantiers et réformes visant à diversifier son activité.

Il a également insisté sur la multitude d’accords de libre-échange conclus par le Maroc et ses avancées notables en matière de numérisation, d’énergies renouvelables, d’innovation, ainsi que son rôle primordial dans la promotion de la coopération sud-sud.

Dans la même catégorie