GNA Speaker inaugurates Parliamentary Friendship Associations Management Committee GNA More than 65,000 merchants enrolled on the GhQR platform GNA COVID-19: Dodowa Health Research Center engages stakeholders on trial of Sputnik Light vaccine GNA Entrance University Hospital organizes health screening GNA Ghana-Togo Maritime Boundary Negotiations Meeting underway in Accra GNA Sissala areas to benefit from 35 million Dollar EU roads project GNA Community threatens to refuse Census enumeration GNA Maiden Diaspora Investment Summit takes off GNA Government commits to addressing teachers concerns GNA ECOWAS Regional Electricity Regulatory Authority holds Economic and Technical Regulation Workshop

Ghana : de nouvelles mesures fiscales pour stimuler la croissance


  10 Juillet      64        Economie (12402), Finance (549),

   

Rabat, 10/07/2018 (MAP), Le gouvernement ghanéen compte introduire de nouvelles mesures fiscales, dans l’objectif de stimuler la croissance et maintenir la stabilité macroéconomique, a fait savoir le vice-ministre des finances, Kweku Kwarteng.

« Ces mesures fiscales, qui interviennent dans le cadre de la traditionnelle modification budgétaire de mi-année, ont pour objectif d’augmenter les recettes de l’Etat et de générer davantage de ressources pour la deuxième moitié de l’année 2018 », a précisé M. Kwarteng, cité mardi par la presse locale.

Selon le responsable ghanéen, ces mesures sont nécessaires pour maintenir la stabilité budgétaire et permettre au gouvernement d’atteindre ses prévisions de dépenses pour le reste de l’année, sans remettre en cause les acquis du secteur privé.

Ces mesures seront présentées au parlement fin juillet courant par le ministre des finances, Ken Ofori-Atta, a-t-il affirmé.

Le gouvernement ghanéen vise à ramener le déficit budgétaire à 4,5% du PIB en 2018, contre un taux révisé de 6,3%, alors que l’inflation devrait baisser à 8,9%. La croissance du PIB devrait atteindre à la fin 2018 6,8%, contre 7,9% en 2017.

Dans la même catégorie