AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste. ANG Política/Presidente da República marca eleições legislativas antecipadas para 24 de novembro MAP Le Maroc en mesure de produire jusqu’à 70% de ses besoins en médicaments (ministre) ACI Congo/Santé: Le gouvernement reçoit 230 mille doses de vaccin Bcg pour les enfants

Gourma : Les princesses et les princes du Nungu cherchent des solutions endogènes à la crise sécuritaire.


  28 Mars      69        Securité (3143),

 

Fada N’Gourma, (AIB)- Les princesses et les princes du Nungu ont échangé, le samedi 25 mars 2023 à Fada N’Gourma, sur leur contribution face aux défis sécuritaires qui minent leur région partant le Burkina Faso.

A l’instar des autres localités du pays, la région de l’Est est éprouvée depuis plusieurs années par l’hydre terroriste qui a entrainé plusieurs déplacements massifs des populations, entravé l’économie et la fermeture de plusieurs services sociaux, plongeant la région dans la souffrance extrême.

Pour apporter leur appui à la recherche de la stabilité dans leur localité, les princesses et les princes du Nungu/ Gulmu, se sont rencontrés ce samedi 25 mars 2023 à Fada N’Gourma, pour réfléchir sans langue de bois au sujet de leur contribution face aux défis sécuritaires qui minent cette zone partant le Burkina Faso.

Le président du Cadre de Concertation des Princes et Princesses du Nungu /Gulmu (CCPN/G), Pr Talardia Thiombiano a déclaré qu’eux princes et princesses du Nungu vivant à Ouagadougou ne pouvaient pas rester insensibles face au drame et aux multiples déplacements massifs des populations du fait du terrorisme.

« Nous sommes venus pour exprimer notre solidarité à ces populations en détresse et réfléchir avec nos sœurs et frères sur les solutions endogènes aux défis sécuritaires car sachant que l’Etat tout seul ne peut pas venir à bout du terrorisme et surtout qu’il nous est revenu que la mobilisation au niveau des VDP était faible », a ajouté Pr Talardia Thiombiano.

S’agissant du bicéphalisme, Pr Talardia a laissé entendre qu’il constitue une plaie qui gangrène le tissu social.

« Mais il est temps pour tous les Thiombiano qui constituent une et même entité de taire leurs contradictions, leurs querelles, différends et faire face à l’intérêt général, l’intérêt collectif pour parvenir à bout de ce grand mal (terrorisme) qui ne cesse d’endeuiller à tort des familles », a-t-il ajouté.

Il a expliqué que l’expansion du terrorisme dans le Gulmu est due à sa position géographique et à la sourde oreille des autorités de l’époque face aux appels des populations qui signalaient les déplacements suspects.

Pr Talardia a déploré le fait que ce sont leurs enfants aujourd’hui qui les tuent sans qu’ils ne cessent leur véritable raison.

Pascal Thiombiano de la lignée de Tenintuodiba a apprécié cette rencontre qui a mobilisé plus de deux cents filles et fils de la cour royale de Fada N’Gourma dont le maître mot est de se mobiliser pour accompagner les autorités dans la lutte contre le terrorisme.

« Vivement que cette dynamique qui se dégage autour des princes et princesses Nungu puissent impacter les autres communautés qui vivent en harmonie avec les populations de l’Est », a souhaité Pascal Thiombiano.

Dans la même catégorie