MAP Le Complexe Mohammed VI de football, « l’un des plus importants dans le monde » (média nigérien) MAP Deux morts dans une attaque terroriste dans l’ouest du Niger MAP Bulletin d’informations économiques africaines MAP Crise humanitaire en RDC: L’ONU tire la sonnette d’alarme MAP Le projet du gazoduc Nigéria-Maroc, présenté à Tokyo APS Un tournoi de football en hommage l’ancien journaliste Salif Diallo APS Le Réseau de recherche et d’action pour la paix (RECAP) lancé à Dakar ANG Desporto-futebol/União Desportiva Internacional de Bissau vence por 3-1 ao FC de Cuntum e isola-se no comando da Guiness-Liga ANG Cooperação/Reino de Espanha promete doar à Guiné-Bissau um apoio orçamental no valor de cinco milhões de euros ANG Política/Partidos do “Espaço de Concertação” repudiam intervenção do Executivo em matérias reservadas ao “Governo legítimo”

Guergarat : le Conseil de sécurité somme le polisario à respecter « pleinement » ses engagements auprès de l’Envoyé personnel du SG de l’ONU


  31 Octobre      79        Diplomatie (1358), Photos (4436), Politique (21562),

   

New York (Nations unies), 31/10/2018 (MAP) – Le Conseil de sécurité de l’ONU a sommé, mercredi, le polisario à respecter « pleinement » ses engagements pris auprès de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, M. Horst Kohler, eu égard à la nécessité impérieuse de n’engager aucune activité quelle qu’elle soit « à Bir Lahlou, Tifariti et dans la zone tampon à Guergarat ».

Dans sa résolution 2440 adoptée mercredi, le Conseil de sécurité a, dans un langage qui ne souffre aucune équivoque, enjoint au polisario de ne pas transférer certaines de ses soi-disant « fonctions administratives » dans cette zone, et à « remplir pleinement ses obligations eu égard à la zone tampon à Guergarat conformément à la résolution 2414 ».

La résolution balaie ainsi d’un revers de main les allégations mensongères du “polisario” concernant à un soi-disant “territoire libéré”, entretenues par l’Algérie et le mouvement séparatiste. En effet, l’engagement, dument consigné dans la résolution 2440, du “polisario” auprès de M. Horst Kohler, de ne plus retourner à Guergarate, ni transférer des structures à l’Est du dispositif de défense, est un aveu explicite de la supercherie de ces “territoires libérés”

Rappelons que dans la résolution 2414 adoptée en avril dernier, le Conseil de sécurité s’était dit “préoccupé”, par la présence du polisario à Guergarat, sommant le groupe séparatiste d’évacuer “immédiatement” cette région.

Le Conseil s’était ainsi déclaré “inquiet” par ces manœuvres du polisario, enjoignant les milices séparatistes de “s’abstenir de procéder à de tels actes déstabilisateurs”.

FI-FF.

Dans la même catégorie