ACI Congo : Plaidoyer pour la réduction échelonnée des importations des produits carnés ACI Congo : Le gouvernement invité à accélérer la validation de la Feuille de route Le ministère de la Salubrité lance la 48e édition de l’opération grand ménage AIP Le conseil municipal adopte le budget 2022 de plus d’un milliard de FCFA de la commune d’Adiaké AIP Lancement de l’évaluation des instituts et centres de recherche de l’enseignement supérieur AIP Plusieurs élèves sensibilisés sur les dangers de l’hypertension artérielle à Abidjan AIB Burkina : le ministre Tamboura invite ses compatriotes à ne pas tomber dans le piège des terroristes (Actualisée) AIB Burkina : La corruption a baissé après l’insurrection mais est remontée faute de sanction (Marius Ibriga) APS DES BILLES EN CRISTAL À LA PLACE DES BULLETINS ET ENVELOPPES DE VOTE, UNE ORIGINALITÉ DU SYSTÈME ÉLECTORAL GAMBIEN AIB Blocus du convoi militaire français: Ousseni Tamboura planche pour une relecture des accords entre le Burkina et la France (Actualisée)

Guergarat : le Conseil de sécurité somme le polisario à respecter « pleinement » ses engagements auprès de l’Envoyé personnel du SG de l’ONU


  31 Octobre      70        Diplomatie (1122), Photos (4431), Politique (19593),

   

New York (Nations unies), 31/10/2018 (MAP) – Le Conseil de sécurité de l’ONU a sommé, mercredi, le polisario à respecter « pleinement » ses engagements pris auprès de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, M. Horst Kohler, eu égard à la nécessité impérieuse de n’engager aucune activité quelle qu’elle soit « à Bir Lahlou, Tifariti et dans la zone tampon à Guergarat ».

Dans sa résolution 2440 adoptée mercredi, le Conseil de sécurité a, dans un langage qui ne souffre aucune équivoque, enjoint au polisario de ne pas transférer certaines de ses soi-disant « fonctions administratives » dans cette zone, et à « remplir pleinement ses obligations eu égard à la zone tampon à Guergarat conformément à la résolution 2414 ».

La résolution balaie ainsi d’un revers de main les allégations mensongères du “polisario” concernant à un soi-disant “territoire libéré”, entretenues par l’Algérie et le mouvement séparatiste. En effet, l’engagement, dument consigné dans la résolution 2440, du “polisario” auprès de M. Horst Kohler, de ne plus retourner à Guergarate, ni transférer des structures à l’Est du dispositif de défense, est un aveu explicite de la supercherie de ces “territoires libérés”

Rappelons que dans la résolution 2414 adoptée en avril dernier, le Conseil de sécurité s’était dit “préoccupé”, par la présence du polisario à Guergarat, sommant le groupe séparatiste d’évacuer “immédiatement” cette région.

Le Conseil s’était ainsi déclaré “inquiet” par ces manœuvres du polisario, enjoignant les milices séparatistes de “s’abstenir de procéder à de tels actes déstabilisateurs”.

FI-FF.

Dans la même catégorie