MAP 2è Sommet de Dakar: Les infrastructures « constituent le socle, le nœud gordien des problématiques du développement en Afrique » (Moussa Faki) MAP Tour International du Cyclisme de Mauritanie (2è étape): Domination marocaine sans partage MAP Pénurie de billets au Nigeria: La Banque centrale annonce la distribution des nouveaux billets MAP Rwanda: les résultats du 5ème recensement bientôt annoncés MAP Assassinat d’un journaliste: Plusieurs arrestations au Cameroun APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental

Guinée équatoriale: Teodoro Obiang investi pour un sixième mandat


  8 Décembre      93        Politique (21561),

   

Malabo (Guinée équatoriale), 08/12/2022 (MAP) – Le président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, a prêté serment, jeudi, pour un sixième mandat de sept ans.

La cérémonie d’investiture s’est déroulée à Malabo devant de nombreux invités dont le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, qui représente SM le Roi Mohammed VI.

Ont également été présents, notamment, les présidents du Congo, du Burundi, de Sao Tome-et-Principe, du Zimbabwe et de Centrafrique.

« Je ne suis pas le président d’un groupe tribal ou ethnique ou d’une croyance particulière, j’ai été élu par tout le peuple de Guinée équatoriale (…), je suis et serai toujours le président de tous les Equato-guinéens », a-t-il lancé, après son serment devant les juges du Tribunal constitutionnel et les parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat, au sein desquels son parti a remporté la totalité des sièges lors du scrutin du 20 novembre.

Puis le chef de l’Etat et ses homologues ont assisté au défilé de plus de 5.000 militaires et policiers, selon les chiffres fournis par le ministère de la Défense.

M. Obiang a été réélu avec plus de 90% des suffrages, cette fois contre un candidat du seul parti d’opposition qui ne soit pas interdit et un autre issu d’un mouvement jusqu’alors allié au parti du président.

Dans la même catégorie