MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

GUINÉE : LES ETATS UNIS SALUENT LES EFFORTS DU GOUVERNEMENT GUINÉEN DANS LE PROCESSUS DE RETOUR À L’ORDRE CONSTITUTIONNEL


  13 Juin      12        Politique (25988),

 

Conakry, 13 juin (AGP)-Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a reçu en audience une délégation de l’ambassade des États-Unis en Guinée, dirigée par sa Chargée d’affaires, Madame UZRA ZEYA, venue faire le point de la situation socio-politique du pays, saluer les efforts du gouvernement et réitérer le soutien des États-Unis à la Guinée dans le processus de retour à l’ordre constitutionnel.
Madame UZRA ZEYA s’est réjouie de l’implication des autorités à tous les niveaux pour sortir de la crise actuelle. « À la fin de cette période, la Guinée sera un bon modèle dans la sous-région… Nous allons soutenir la Guinée et l’accompagner dans ce processus à toutes les étapes. »
Elle a ensuite appelé à la transparence, à l’inclusivité, au respect des engagements et des délais : « Nous avons un programme stratégique dans la sous-région et la Guinée est un pays phare pour ce programme. »
Le Premier ministre a, à son tour, remercié la délégation pour son soutien, rappelant ainsi l’histoire qui lie les deux pays.

S’agissant des questions de droits de l’homme, il a mentionné que l’organisation du procès des massacres du 28 septembre, qui a conduit les anciens dirigeants, y compris des chefs militaires, à la barre, en est la parfaite illustration : « En ce qui concerne les crimes de sang, la Guinée a la ferme volonté d’en finir avec ça. »
Concernant la question de la démocratie, il a précisé que cet aspect n’est pas uniquement lié à ceux qui sont en situation de responsabilité.

Les contre-pouvoirs incarnent une volonté d’aller à l’encontre des initiatives pour des intérêts particuliers, favorisant la régression de la société : « Depuis le 5 septembre 2021, la société guinéenne aspire à être apaisée, stable et réconciliée. »
Par ailleurs, le Chef du Gouvernement a indiqué que : « notre transition est importante pour la sous région. La stabilité de l’Afrique de l’Ouest, la Guinée joue un grand rôle. Nous sommes tenus à réussir cette transition. Si on traine les pieds, on accentue les facteurs de déstabilisation du pays ».
Pour finir, le Chef du Gouvernement a rappelé que l’objectif, c’est de réussir sur le plan institutionnel et constitutionnel permettant aux sociétés d’espérer à un avenir radieux.

Dans la même catégorie