MAP AU PSC: Morocco Reiterates That Success of Any Peacebuilding Effort in Africa Requires Inclusion of Socio-economic Activities MAP Afrique du Sud : Le gouvernement recourt au compte spécial de réserve d’or pour financer une dette publique accablante MAP Burkina: le gouvernement suspend l’exportation de l’or de production artisanale AIB Burkina : Le ministre Sorgho visite deux ponts réalisés à hauteur de 700 millions FCFA à Koudougou AIB Burkina : La reprise de la route Sakoinsé-Koudougou enregistre un taux d’exécution de 45,83% AIB Le ministre Bazié dit «merci» aux Russes pour la «franchise» et «respect mutuel» dans leur coopération avec le Burkina ANG Turismo/”Governo deve tirar proveito do Arquipélago dos Bijagós como um dos maiores destinos turísticos do mundo”, diz Adelino da Kosta Inforpress Afrobasket’2025: Líbia entra no grupo dos adversários de Cabo Verde Inforpress AAI quer melhorar o conhecimento do país e explorar os desafios sobre o fenómeno das migrações e asilo no contexto regional MAP CPS de l’UA: Le Maroc réitère que le succès de tout effort de consolidation de la paix en Afrique nécessite l’inclusion d’activités socioéconomiques

Guinée / Société :  » La transition ne doit pas être courte afin qu’elle soit bâclée » dixit Dr Sovogui


  30 Septembre      123        Politique (24666),

 

Conakry, 30 sept (AGP) – Le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière (CSDF), a animé un point de presse jeudi, 30 septembre 2021, à Conakry, placé sous le thème « contribution pour une transition apaisée ».
Dans son intervention, le président dudit conseil Dr. Antoine Akoï Sovogui, a fait savoir qu’ils ont entendu l’appel que l’armée nationale sous l’égide du Conseil National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), a lancé à la diaspora guinéenne et ils y ont répondu.
Selon Dr. Sovogui, l’armée a engagé un acte patriotique dont l’objectif est le retour à l’ordre constitutionnel dans notre pays. C’est pourquoi, selon lui, ils sont venus pour apporter leurs contributions à la transition que la Guinée a amorcé depuis le 05 septembre 2021.
« Il faut être clair, la transition est une étape d’un ordre social ancien à un nouvel ordre, supposé être le meilleure et sa gestion déterminera la destinée de notre pays. Notre souhait est que la transition amorcée en Guinée soit une réussite totale afin qu’elle serve de référence dans les annales de la gouvernance en Afrique. Cependant pour qu’elle soit une réussite, elle doit être rationnellement mésurée, elle ne doit pas être courte afin qu’elle soit bâclée », précise-t-il.
Pour le conférencier, cette transition serait une période fastidieuse aucours de laquelle il faudrait concocter un nouvel univers politique dans notre pays. Ensuite élaborer une nouvelle constitution qui va circonscrire les normes d’une démocratie ajustée à la sociologie politique de notre pays.
 » Il faudrait aussi refaire l’image de la Guinée par voie de stratégies diplomatiques afin que notre pays retourne dans les organisations régionales (MANO River Union), la CEDEAO, l’union Africaine, l’Organisation des Nations Unies, entres autres. Notre pays doit finir sa transition comme le dit un adage « il vaut mieux ne pas commencer si on ne peut pas finir. »,  » conclut-il.

Dans la même catégorie